Trois réservistes du NCSM Jolliet à la découverte du monde

0
Les Mat2 Bianca Côté (à gauche) et Charles Trahan-Gallant (à droite) à l’aéroport de Sept-Îles ont reçu de précieux conseils du commandant du NCSM Jolliet, le Capitaine de corvette Magella Gallant (centre gauche) et du Capitaine d’armes, le maître de 1e classe Steeve Long juste avant leur départ. (FAC)

Dans les derniers jours, trois matelots NCSM Jolliet, soit les matelots de 2e classe (Mat2) Bianca Côté, Charles Trahan-Gallant et Alpha Tall, ont été déployés en Lettonie et à Hawaï sur différentes opérations militaires maritimes.

Les deux premiers font partie de l’équipe de sécurité navale (ESN) en Lettonie, de la mi-février à la mi-avril, tandis que le Mat2 Tall est sur le navire militaire de la Nouvelle-Zélande, le TE Kaha, en partance d’Hawaii vers l’ouest canadien, voyage qui durera environ un mois.

Les trois marins ont des histoires bien différentes, mais ils sont tous reliés par la même famille maritime qu’est le NCSM Jolliet de Sept-Îles.

Le mat2 Tall est né en Guinée pour ensuite arriver au Canada, plus précisément à Montréal, en 2007. Citoyen canadien depuis 2008, il habite à Sept-Îles depuis presque trois ans maintenant. Enrôlé comme manœuvrier, le mat2 Tall aura la chance de vivre une expérience unique sur un navire étranger, ce qui lui permettra de parfaire ses connaissances et d’acquérir des expériences riches qu’il pourra par la suite rapporter à son unité et partager avec ses confrères et consœurs.

Le Mat2 Côté est né à Montréal mais habite Schefferville depuis l’âge de 10 mois. Elle voyage énormément pour continuer sa carrière militaire malgré les quelques 575 kilomètres qui la séparent de son unité. De plus, ce voyage, ne se faisant qu’avec une promenade de 12 à 16 heures de train, elle doit démontrer une dévotion à toute épreuve pour s’impliquer au maximum dans son développement professionnel. Elle fait partie de l’ESN. Cette formation est une équipe spéciale de la Marine royale canadienne, générée par la Réserve navale et qui rehausse la protection de la force dans les différentes bases maritimes de par le monde.

Le Mat2 Trahan-Gallant fait aussi partie de l’ESN en Lettonie, et participera potentiellement à un déploiement semblable aux Fiji, suivant celui de la Lettonie. Le Mat2 Trahan-Gallant, aussi manœuvrier pour la Réserve navale, s’est enrôlé en 2016. Originaire de Sept-Îles, il a aussi participé l’année dernière à l’Opération LENTUS, pour venir en aide aux sinistrés des débordements de la rivière St-Maurice, dans la région de Trois-Rivières. Pour le Mat2 Trahan-Gallant, tout comme ses comparses, l’expérience acquise, l’ouverture vers le monde et la découverte de nouvelles cultures font partie des principaux avantages d’une telle expérience.

Le NCSM Jolliet emploie tout près de 45 personnes dans différents métiers de gestion, de navigation, de logistique et d’administration. Les emplois, principalement à temps partiel, représentent un défi et une fierté pour les membres. La Réserve navale permet de se surpasser tout en ayant la chance de travailler sur des navires de guerre, de supporter la population lors d’évènements difficiles et de voyager de par le monde. Toutes les formations sont dispensées par les Forces armées canadiennes et permettent l’avancement de la carrière tant militaire que civile.



Les commentaires sont fermés.