Le Collège militaire royal du Canada décroche la 2e place à la compétition militaire Sandhurst

0

Le Collège militaire royal du Canada (CMRC) a remporté la 2e place à la Compétition d’adresse militaire Sandhurst de l’United States Military Academy (USMA) à West Point, qui a opposé 64 équipes de 14 pays différents les 13 et 14 avril 2018.

Les élèves-officiers du CMRC ont décroché la 2e place globalement (en battant les 36 équipes de WestPoint) et la 1re place parmi les équipes de l’extérieur des États-Unis. Ils ont ussi obtenu le «gold standard», le niveau de reconnaissance le plus élevé du tournoi.

Le CMRC a remporté la palme de la Compétition Sandhurst de 2005 à 2007, puis en 2009 et en 2016.

Le CMRC est la seule équipe canadienne qui ait participé à la compétition de 2018. Elle s’est mesurée à 64 équipes de 13 autres pays, notamment les États-Unis (50 équipes), le Royaume‑Uni (deux équipes), ainsi que l’Australie, l’Allemagne, le Chili et le Japon (une équipe chacun).

En interview avec 45eNord.ca, le brigadier-général Sébastien Bouchard, commandant du Collège militaire royal du Canada, s’est bien évidemment dit très fier de cette deuxième place, surtout que plusieurs des équipes adverses ne font que de l’entraînement militaire dans leur académie, contrairement au CMRC ou les élèves-officiers doivent composer avec quatre piliers (études, bilinguisme, instruction militaire et conditionnement physique) et que pour plusieurs d’entre eux cela représente beaucoup d’heures d’études.

Des académies militaires du monde entier sont invitées à participer à la prestigieuse Compétition Sandhurst, dont les débuts remontent à 1967. Chaque équipe est composée de neuf élèves‑officiers (plus deux remplaçants qui font toute la compétition avec leur équipe), qui travaillent ensemble pour surmonter toute la panoplie de redoutables obstacles placés sur leur chemin dans le cadre de la compétition.

Cette compétition d’adresse militaire, qui dure deux jours, comprend généralement les éléments suivants: navigation sur quelque 43 km en terrain accidenté, maniement des armes, tir de précision, natation de combat (en tenue complète), soins de traumatologie/secourisme, résolution de problèmes et épreuves de leadership.

Menée par le capitaine d’équipe Adam Welsh et son second, Gavin Omand, l’équipe canadienne s’est avérée dès le départ une concurrente redoutable.

Cette compétition c’est avant tout de la camaraderie, trouver les forces de chacun pour avancer en équipe et se dépasser, d’affirmer le brigadier-général Bouchard, qui est allé encourager à WestPoint ses élèves-officiers.

Il déclare avoir aussi hâte de voir une autre équipe Sandhurst canadienne prendre part à la compétition. Avec le retour universitaire au Collège militaire royal de Saint-Jean, et donc avec plus d’élèves-officiers et qui resteront plus longtemps, il est certain qu’un peu de compétition entre Canadiens ne fera que renforcer l’envie de gagner et de se dépasser.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT #OpLENTUS

Les commentaires sont fermés.