Batailles acharnées à la compétition de combat à mains nues à Valcartier (PHOTOS)

0

Le 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada (5 GBMC) a tenu sa toute première édition de compétition de combat sans arme («grappling») le 3 avril 2018 sur la Base militaire de Valcartier.

Le combat rapproché est une composante importante autant pour le développement d’un esprit guerrier que pour accroître les chances de survie d’un soldat lors d’une crise.

Tout comme les compétences au tir ou les techniques en campagne, le combat sans arme doit être pratiqué afin de retenir son efficacité.

Cette compétition qui regroupait 84 compétiteurs provenant de la majorité des unités de Valcartier visait donc à stimuler la compétitivité, la forme physique et l’esprit guerrier chez les troupes.

Le «grappling»

Le combat rapproché peut être divisé en trois catégories: les attaques armées, les attaques corps à corps comportant des coups et les prises misant sur le contrôle de son adversaire.

Cette dernière catégorie, qui peut être qualifiée de «grappling»(qui signifie lutte ou combat en anglais), désigne l’ensemble des techniques de contrôle, projection, immobilisation et soumission d’un adversaire dans un combat debout ou au sol, à mains nues.

Elle exclut tout coup et se concentre sur la maîtrise de l’adversaire par l’entremise de projections au sol, de prises d’immobilisation, d’étranglement et d’attaques par pression portées à des articulations.

Les résultats

Les commentaires sont fermés.