Dépenses militaires mondiales toujours en hausse, le Canada à un record historique

0
Soldats canadiens et polonais durant ANAKONDA 16, en Pologne, le 14 juin 2016. (Archives/Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Selon les nouveaux chiffres du Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI), le total des dépenses militaires mondiales a atteint 1 739 milliards $US en 2017, une augmentation de 1,1 % en termes réels par rapport à 2016.

L’organisation explique dans son rapport que les dépenses militaires de la Chine ont de nouveau augmenté en 2017, poursuivant une tendance à la hausse des dépenses qui dure depuis plus de deux décennies. Les dépenses militaires de la Russie ont diminué pour la première fois depuis 1998, tandis que les dépenses des États-Unis sont restées constantes pour la deuxième année consécutive.

En 2017, les dépenses militaires représentent 2,2 % du produit intérieur brut mondial (PIB) soit 230 $US par personne. «L’augmentation des dépenses militaires mondiales de ces dernières années est largement dues à la croissance substantielle des dépenses des pays d’Asie et Océanie et du Moyen-Orient, tels que la Chine, l’Inde et l’Arabie Saoudite», précise Dr Nan Tian, chercheur au programme Armes et Dépenses militaires (AMEX) du SIPRI. «Au niveau mondial, le poids des dépenses militaires s’éloigne clairement de la région Euro-Atlantique».

Dans le détail

Les dépenses militaires en Asie et Océanie ont augmenté pour la 29ème année consécutive. La Chine, deuxième plus grand dépensier au monde, a augmenté ses dépenses militaires de 5,6 % à 228 milliards $US en 2017. La part des dépenses chinoises dans les dépenses militaires mondiales est passée de 5,8 % en 2008 à 13 % en 2017.

En revanche, les dépenses militaires en Afrique ont diminué de 0,5 % en 2017, soit la troisième baisse annuelle consécutive depuis le pic des dépenses enregistré en 2014.

Avec 66,3 milliards $US, en 2017 les dépenses militaires de la Russie sont inférieures de 20 % à celles de 2016, première baisse annuelle depuis 1998.

Poussées, en partie, par la perception d’une menace croissante de la part de la Russie, les dépenses militaires en Europe centrale et occidentale ont augmenté respectivement de 12 % et 1,7 %. De nombreux États européens sont membres de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN) et, dans ce cadre, ont convenu d’augmenter leurs dépenses militaires.

Le Canada n’est pas en reste puisque pour la première fois le pays intègre le Top 15 mondial (14e place) avec plus de 27 milliards $ CAD dépensés en Défense, comparativement à environ 24 milliards $ CAD en 2016. C’est donc une hausse de 15% en une seule année !

Dans une déclaration envoyée à 45eNord.ca, le ministre de la Défense nationale Harjit Sajjan indique: «Nous respectons notre engagement d’accroître les dépenses de défense grâce à notre politique de défense nationale, Protection, Sécurité, Engagement. Tel qu’énoncé dans notre politique de défense, nous augmentons les dépenses annuelles de défense au cours des 10 prochaines années pour les porter à 32,7 milliards de dollars en 2026-27, soit une augmentation de plus de 70%. Je suis fier des investissements historiques que notre gouvernement réalise grâce à Protection, Sécurité, Engagement, et le Canada est fier d’être parmi les meilleurs pays qui investissent dans ses forces armées».

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT #OpLENTUS

Les commentaires sont fermés.