Trois Canadiens décorés de la Légion d’honneur à Ottawa (PHOTOS/VIDÉO)

0

En visite au Canada, le général d’armée Benoît Puga, Grand Chancelier de la Légion d’honneur a remis des insignes de Chevalier dans l’Ordre national de la Légion d’honneur à trois ressortissants canadiens qui se sont particulièrement investis dans le devoir de mémoire.

C’est à l’ambassade de France, à Ottawa, que les honneurs ont été rendus à plusieurs Canadiens exceptionnels.

Tout d’abord, une plaque commémorative de la Société nationale d’entraide de la médaille militaire (SNEMM) d’Ottawa, «en hommage au sacrifice consenti par les Canadiens, en particulier les cinquante-deux soldats canadiens auxquels la Médaille militaire» a été dévoilée par l’ambassadrice Kareen Rispal.

Cette 1846e section de la SNEMM, âgée d’à peine un peu plus d’un an, étend ainsi les liens qui unissent le Canada et la France. La SNEMM est une société de prévoyance, de secours mutuel et de retraite, dont l’objectif est de renforcer la solidarité entre les médaillés militaires, indépendamment de leur nationalité.

Le lieutenant-général Chuck Lamarre, commandant du Commandement du personnel militaire des Forces armées canadiennes, représentant le chef d’état-major de la Défense pour la soirée, a dit accueillir avec joie et humilité le rapprochement entre le Canada et la France qui s’est d’ailleurs accentué avec la signature d’une convention entre les récipiendaires de la Médaille militaire et de l’Ordre du Mérite Militaire.


Voir la vidéo sur YouTube >>

Le Général d’armée Benoît Puga, qui a été le chef de l’état-major particulier du président de la République française de mars 2010 à juillet 2016 a ensuite remis les insignes de Chevalier dans l’Ordre national de la Légion d’honneur à Mark Hutchings, David Kettle et André Lévesque.

Mark HUTCHINGS : Pour son action à la présidence de la Fondation du Mémorial de la Côte 70. Le mémorial, dédié aux soldats canadiens qui ont pris d’assaut la Cote 70, du 15 au 25 août 1917, a été inauguré le 8 avril 2017, à Loos-en-Gohelle (France);

David KETTLE : Pour son action à la direction de la section canadienne de la Commonwealth War Graves Commission (CWGC), et plus particulièrement son travail sur le projet de la Tombe du Soldat Inconnu.
Informé par des autorités municipales françaises de la découverte des corps d’une quarantaine de soldats canadiens auxquels aucun honneur militaire, civil ou religieux n’avait été rendu, il s’est investi personnellement dans l’organisation de cérémonies, en France, pour leur rendre hommage. Ces cérémonies organisées en octobre 2015 ont contribué au renforcement des liens historiques qui unissent la France et le Canada.

André LEVESQUE : Pour son implication au sein des associations françaises d’anciens combattants et son soutien indéfectible de la campagne lancée en 2014 pour décerner la Légion d’honneur à près de 1200 vétérans canadiens ayant participé aux opérations de libération de la France. M. LEVESQUE est un éminent spécialiste de renommée internationale dans le domaine des mémoriaux et de la commémoration militaire ; il est également professeur invité au Collège militaire Royal du Canada.

En interview pour 45eNord.ca, le général d’armée Benoît Puga a rappelé que le lien unissant la France et le Canada est fait «de confiance, de camaraderie et de solidarité. C’est donc avec ces actions de combat au quotidien côte-à-côte, de ce partage du renseignement qui est le symbole même de la confiance établie entre deux camarades de combat que l’on peut mesurer la communauté de valeurs que nous défendons de chaque coté de l’Atlantique».

Pour sa part, André Lévesque, s’il est évidemment très fier d’être désormais un Chevalier de la Légion d’honneur, estime que cette médaille «ne représente pas seulement ce que j’ai fais, mais représente surtout le sacrifice de nos vétérans. C’était donc important de reconnaître ceux qui étaient là avant nous et pour moi c’était important de porter l’insigne, de reconnaître tous ceux avant nous qui ont servi pour le Canada et qui ont aussi servi pour libérer la France».

Un devoir de mémoire pour se souvenir, mais aussi pour apprendre ou réapprendre notre Histoire !

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT #OpLENTUS

Les commentaires sont fermés.