SSPT: le Royal Ottawa Mental Health Centre et ACC lancent un Centre d’excellence

0
Le Dr. Rajiv Bhatla, Chef psychiatre du Royal; le Dr. Cyd Courchesne, médecin chef d’Ancien Combattant Canada, Seamus O’Regan, ministre des anciens combattants et ministre associé à la Défense,et George Weber, président-directeur général du Royal, au lancement du Centre d’excellence sur le TSPT (SSPT) au Royal à Ottawa le 7 mai 2018. (The Royal)

Le Royal Ottawa Mental Health Centre, hôpital prestigieux d’enseignement et de recherche en matière de santé mentale est retenu à titre de partenaire du Centre d’excellence sur le trouble de stress post‑traumatique (TSPT) (SSPT) et les états de santé mentale connexes.

Les membres des Forces armées canadiennes, les vétérans et leur famille méritent les meilleurs soins et le meilleur soutien en santé mentale qui soient. La sensibilisation accrue sur la résolution des problèmes de santé mentale qui touchent la communauté militaire fait partie intégrante du soutien offert aux vétérans afin qu’ils puissent mener la meilleure vie qui soit. La compréhension des états de santé mentale uniques auxquels est confrontée la communauté militaire aidera le gouvernement du Canada à élaborer des programmes et des services qui répondent aux besoins des vétérans, des membres des Forces armées canadiennes et leur famille.

Anciens Combattants Canada (ACC) a aidé à lancer la Semaine de la santé mentale de l’Association canadienne pour la santé mentale en annonçant la création du Centre d’excellence sur le TSPT et les états de santé mentale connexes avec les Services de santé Royal Ottawa (le Royal).

Le Centre de l’excellence travaillera sur l’avancement de la santé mentale, de la recherche et du soutien afin d’améliorer le traitement des vétérans canadiens à l’échelle du pays.Le Centre d’excellence effectuera de la recherche appliquée, partagera des connaissances et élaborera des outils permettant d’appuyer l’évaluation et le traitement des états de santé mentale qui touchent les vétérans, les membres des Forces armées canadiennes et leur famille.

Tout compte fait, les résultats du Centre d’excellence permettront aux fournisseurs de services de santé de première ligne de mieux comprendre et de traiter les états de santé mentale propres aux vétérans, et aideront Anciens Combattants Canada à élaborer des programmes qui répondent aux besoins. Le Centre est entièrement virtuel, les chercheurs à l’échelle du pays peuvent communiquer et collaborer ensemble, permettant ainsi aux professionnels de la santé des centres urbains et des régions éloignées d’accéder à la recherche et aux traitements les plus récents.

The Royal

Le Royal jouit d’une position unique, étant donné qu’il accueille la première chaire de recherche de l’OTAN en santé mentale chez les militaires, ainsi qu’un centre d’imagerie cérébrale à la fine pointe de la technologie pour la réalisation d’essais cliniques. Grâce aux travaux menés dans sa clinique pour traumatismes liés au stress opérationnel, la seule qui soit située dans un établissement de recherche et de soins en santé mentale au Canada, le Royal dispose également d’une base solide en matière de soins pour répondre aux besoins en santé mentale des vétérans et de leur famille.

«Notre partenariat avec Le Royal nous permet d’offrir les meilleurs traitements et soutiens en santé mentale qui soient aux vétérans canadiens et leur famille. Au bout du compte, tout est une question d’aider les vétérans et les militaires à mieux se porter. En investissant dans le Centre d’excellence sur le TSPT et les états de santé mentale connexes, nous serons en mesure d’effectuer de la recherche axée sur la santé mentale des militaires et de sensibiliser les professionnels de la santé aux pratiques exemplaires dans l’ensemble du pays.», a indiqué le ministre des Anciens Combattants et ministre associé de la Défense nationale, Seamus O’Regan.

«Aux Services de santé Royal Ottawa, nous savons que la recherche est essentielle pour mesurer l’efficacité des traitements et améliorer les soins aux vétérans. Il ne s’agit pas seulement d’acquérir des connaissances, mais également de partager ces connaissances et d’outiller les fournisseurs de soins de santé de l’ensemble du pays afin qu’ils puissent offrir des traitements fondés sur des données probantes qui répondent aux besoins en santé mentale des vétérans et de leur famille. Nous nous réjouissons à l’idée de pouvoir tirer profit de notre expérience dans le traitement des traumatismes liés au stress opérationnel et de nos vastes capacités de recherche pour assurer que le Centre d’excellence sur le TSPT et les états de santé mentale connexes aide les vétérans à atteindre la qualité de vie qu’ils méritent.», a pour sa part expliqué George Weber, président-directeur général des Services de santé Royal Ottawa.

«Le force de la défense du Canada dépend de nos personnes. Nous sommes engagés à assurer le bien-être mental à long terme des membres de Forces armées canadiennes. Le Centre de l’excellence joue un rôle clé dans l’amélioration des résultats du traitement et du rétablissement des membres et il est un pilier important dans le soutien des personnes qui protègent le Canada.», a quant à lui déclaré le ministre de la Défense nationale, Harjit Sajann.

Faits en bref

Le Royal est un des plus prestigieux hôpitaux d’enseignement et de recherche au Canada. En combinant la prestation de soins de santé mentale spécialisés, la défense des patients, la recherche et l’éducation, il transforme la vie des gens vivant avec une maladie mentale complexe.

Le Royal accueille un centre d’imagerie cérébrale qui dispose d’un appareil de tomographie par émission de positions et d’imagerie par résonnance magnétique fonctionnelle, le premier en son genre au Canada consacré entièrement à la recherche en santé mentale et en neurosciences.

ACC accorde un financement 17,5 millions de dollars sur une période de quatre ans pour le Centre d’excellence.

Soixante-treize pour cent (73 %) des vétérans qui ont touché des prestations d’ACC pour un problème de santé mentale ont reçu celles‑ci précisément pour un trouble de stress post-traumatique (TSPT).

Anciens Combattants Canada finance un réseau national bien établi d’environ 4 000 professionnels en santé mentale de la collectivité qui offrent des traitements en santé mentale aux vétérans admissibles à l’échelle du Canada.

Le Service d’aide d’Anciens Combattants Canada (1-800-268-7708) offre aux vétérans et aux membres de la GRC admissibles, ainsi qu’à leur famille, un service d’aide téléphonique sans frais 24 heures sur 24, des services de counselling en santé mentale en personne, du soutien en période de deuil et des services référence.

Le programme « soutien social et blessures de stress opérationnel (SSBSO) offre des services confidentiels de soutien par les pairs aux membres des Forces armées canadiennes (FAC) et aux vétérans aux prises avec un traumatisme lié au stress opérationnel, ainsi qu’à leur famille. Ces services sont fournis par des coordonnateurs formés à cet effet qui ont généralement une expérience personnelle avec ce type de traumatismes.

Une version des Premiers soins en santé mentale s’adressant aux vétérans canadiens, lancée en partenariat avec la Commission de la santé mentale du Canada, offre une formation de base en santé mentale à la communauté des vétérans à l’échelle du pays.

Les commentaires sont fermés.