Un CP-140 Aurora au Japon pour contrer la contrebande nord-coréenne

0
Le CP-140 Aurora est l’avion de surveillance maritime stratégique de l’ARC depuis le début des années 1980 (Forces.ca)

Le Canada, qui participe à l’initiative visant à contrer les tactiques de contournement des sanctions maritimes de la Corée du Nord, a envoyé un avion de surveillance CP-140 pour participer aux efforts internationaux visant à contrer la contrebande maritime par la Corée du Nord.

L’avion CP-140 et 40 militaires seront affectés à la base de Kadena, au Japon.

Les activités des Forces armées canadiennes (FAC) dans l’Asie du Nord-Est, notamment le déploiement du CP-140 Aurora, sont menées sous l’égide de l’opération PROJECTION où, de concert avec ses partenaires, l’Aviation royale canadienne met sa capacité à contribution afin de renforcer les partenariats internationaux et rendre la région de la péninsule coréenne plus stable.

La Corée du Nord parvient à éviter les sanctions en transbordant des matériaux d’un navire à l’autre. La surveillance aérienne de la zone doit permettre permet d’identifier ceux qui participent au contournement des sanctions. Les responsables de ces transbordements devront alors rendre des comptes.

La ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, et le ministre de la Défense nationale, Harjit Sajjan, ont déclaré la semaine dernière que le Canada appuie entièrement le régime de sanctions du Conseil de sécurité des Nations Unies, qui exerce des pressions sur la Corée du Nord afin qu’elle change de cap et qu’elle abandonne de façon complète, vérifiable et irréversible ses programmes de missiles balistiques et d’armes de destruction massive.»

À la réunion des ministres des Affaires étrangères sur la sécurité et la stabilité dans la péninsule coréenne, qui s’est tenue à Vancouver en janvier 2018, le Canada et d’autres partenaires se sont engagés à:

travailler ensemble et en étroite collaboration avec leurs partenaires dans la région et dans le monde pour assurer l’application efficace des sanctions du Conseil de sécurité des Nations Unies envers la Corée du Nord;

échanger des informations avec leurs partenaires et le Groupe d’experts des Nations Unies chargé des sanctions envers la Corée du Nord, afin contrer les tactiques de contournement des sanctions;

lutter contre les opérations de contrebande maritime de la Corée du Nord, conformément aux résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies sur la question.

C’est pourquoi le Canada participera à l’initiative visant à contrer les tactiques de contournement des sanctions maritimes de la Corée du Nord, en particulier son recours au transbordement entre navires, en violation des résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies.

«La participation du Canada à cette initiative coordonnée constitue une manifestation de solidarité internationale en faveur de la paix et de la sécurité dans la péninsule coréenne.», ont déclaré les ministres canadiens.

De son côté, le Premier ministre australien Malcolm Turnbull a déclaré que son pays envoyait lui aussi un avion de surveillance, un P-8, pour opérer avec les Canadiens et les Britanniques à la base américaine de Kadena. « Nous avons un avion de surveillance P-8A qui va travailler dans la région pour surveiller le respect des sanctions, et cela fait partie de notre collaboration avec nos partenaires dans l’exercice de ces sanctions de l’ONU », a déclaré le premier ministre Turnbull.

Le CP-140 Aurora

Capable de voler jusqu’à 17 heures de suite, le CP-140 Aurora, l’avion de patrouille à long rayon d’action du Canada, est un formidable instrument de surveillance et de reconnaissance. Pouvant détecter et suivre des activité terrestres, maritimes et sous-marines, l’Aurora assure la protection de la souveraineté du Canada contre de potentielles menaces. Il détecte et décourage la pêche illégale, l’immigration clandestine, la contrebande de biens, le trafic de drogues et les déversements de polluants dans les eaux territoriales et les approches maritimes du Canada ainsi que dans l’Arctique. Équipe de trousses de survie largables, il peut participer à des opérations de recherche et sauvetage. Modernisé et amélioré, cet avion polyvalent est prêt à mener des missions au Canada et à l’étranger.

Longueur 35,61 m
Envergure 30,37 m
Hauteur 10,3 m
Masse totale maximale 64 410 kg
Vitesse Maximale 750 km/h
Rayon d’action 9 266 km
Autonomie 17 heures
Équipage jusqu’à 10

Cette participation à l’initiative visant à contrer les tactiques de contournement des sanctions maritimes de la Corée du Nord fait état de l’engagement du Canada à assurer la paix dans le monde.

«Depuis le déclenchement de la guerre de Corée, en 1950, le Canada a joué un rôle important dans la sécurité de la péninsule coréenne. Le Canada joue également un rôle déterminant dans la tenue d’exercices militaires dans la péninsule, y compris la planification stratégique et des consultations avec les homologues militaires et diplomatiques des pays alliés participants. Ces dernières années, des centaines de membres des Forces armées canadiennes (FAC) ont pris part à de tels exercices, et seulement deux autres pays ont contribué plus que le Canada à cet effort.», a précisé aujourd’hui à 45eNord.ca Jessica Lamirande, porte-parole du ministère canadien de la Défense.

Cinq membres des Forces armées canadiennes (FAC) sont en outre affectés actuellement au Commandement des Nations Unies en Corée, et un au Japon.

Les commentaires sont fermés.