Guerre en Ukraine: rencontre ministérielle Kiev-Moscou-Paris-Berlin le 11 juin

0
Des militants armés devant un bâtiment administratif à Lougansk, capitale de l’une des républiques séparatistes prorusses dans l’est de l’Ukraine, le 23 novembre 2017. (AFP/Archives / Aleksey FILIPPOV)

Le chef de la diplomatie allemande Heiko Maas a annoncé vendredi une rencontre le 11 juin à Berlin avec ses homologues ukrainien, russe et français pour relancer le processus de paix dans l’Est séparatiste prorusse de l’Ukraine.

« Ces dernières semaines, au cours de discussions avec les ministres des Affaires étrangères de l’Ukraine, de la France et de la Russie, nous nous efforçons d’organiser à nouveau une rencontre de format Normandie au niveau des ministres des Affaires étrangères », a expliqué Heiko Maas pendant un déplacement avec son homologue ukrainien Pavlo Klimkine à Marioupol, tout près de la ligne de front dans l’est de l’Ukraine.

« Je suis heureux que nous y soyons maintenant parvenus, que nous nous retrouvions le 11 juin à Berlin pour parler de l’évolution future de l’Ukraine et du processus de Minsk », a-t-il poursuivi, selon ses propos transmis par la diplomatie allemande.

Le processus de paix en Ukraine semble dans l’impasse et ce genre de rencontres dit « du format de Normandie » – qui réunit, outre l’Ukraine et la Russie, les co-parrains de ces négociations l’Allemagne, la France – sont devenues de plus en plus rares.

Cette ex-république soviétique est en proie depuis quatre ans à un conflit opposant les forces gouvernementales à des séparatistes prorusses, qui a fait plus de 10.000 morts.

Kiev et les Occidentaux accusent la Russie de soutenir militairement les rebelles, ce que Moscou dément malgré de nombreuses publications sur la présence de ses armes et de ses militaires dans l’est de l’Ukraine.

Depuis les accords de Minsk en février 2015, des trêves successives ont permis de réduire le niveau des violences sans toutefois mettre un terme définitif à l’effusion de sang.

Mardi, le ministre français des Affaires étrangères français Jean-Yves Le Drian avait déclaré qu’Emmanuel Macron et Vladimir Poutine s’étaient accordés au cours de leur rencontre la semaine dernière sur la nécessité de relancer le processus de Minsk dès le mois de juin.

Les commentaires sont fermés.