Infanterie 0010 #492 Les 22 ans d’un 22, ça s’arrose

0

Et soudainement Jenjeune regrette de leurs avoir répondu. Et il risque de se réveiller le lendemain avec une sale gueule de bois.

J’ai eu mes 22 ans au bataillon. Et j’y étais flambant pouf en plus. Mais ça s’est bien passé quand même. Quelques amis proches m’ont payés à boire et rien de plus. Mes 25 ans ont été un peu plus spécial (j’étais en Afghanistan à ce moment là). Mais oui j’ai peur que les caporaux auraient put être terribles sur moi avec l’aura presque légendaire que l’ont retrouve autour du chiffre « 22 »…

Et Dieu merci d’un côté. Il n’y a rien de mal à prendre un peu de boisson de temps en temps. Je suis moi-même amateur de whisky. Je ne trouve pas ça vraiment correct de saoûler à mort un gars pour « X » raisons. J’avoue que je l’ai déjà fais, mais ma conscience a gagné en maturité depuis, ou c’est mon âge qui commence à me peser.

En tout cas bonne fin de semaine et, justement, ne buvez pas trop et apellez un taxi ou si ça arrive.

Jonathan Girard s'est enrôlé dans les Forces armées canadiennes en septembre 2005 et a rejoint le Royal 22e Régiment en juin 2006. Passionné de BD depuis toujours, il dessinait beaucoup lors des exercices avant finalement de se lancer et de rendre son travail public.

Les commentaires sont fermés.