Le chef taliban pakistanais tué par l’armée américaine

0
Le leader taliban pakistanais Maulana Fazlullah. (AFP)

Le président afghan Ashraf Ghani a confirmé vendredi que le leader taliban pakistanais Maulana Fazlullah, impliqué dans la tentative d’assassinat de la jeune Malala, avait été tué mercredi en Afghanistan par un drone de l’armée américaine.

« J’ai parlé avec le premier ministre du Pakistan Nasir ul Mulk et le chef d’état-major, le général Qamar Javed Bajwa, et je leur ai confirmé la mort du Mollah Fazlullah, » a tweeté M. Ghani.

« Sa mort est le résultat d’infatigables recherches de renseignements menées par les services de sécurité afghans », a-t-il ajouté.

L’armée américaine a mené le 13 juin une frappe aérienne dans la province de Kunar, près de la frontière entre l’Afghanistan et le Pakistan.

Un responsable militaire américain a confirmé que la frappe américaine visait Fazlullah, mais il s’est abstenu de confirmer sa mort, qui a dans le passé été annoncée plusieurs fois puis démentie. « Nous ne sommes pas encore prêts à dire que nous avons décroché le gros lot », a-t-il indiqué à l’AFP.

Le président afghan a ajouté que les dirigeants pakistanais s’étaient félicités de cette opération, « une grande avancée vers la consolidation de la confiance entre les deux pays ». En retour, il a indiqué leur avoir demandé « d’amener les talibans résidant en Afghanistan à la table des négociations ».

« La mort du chef du TTP est un développement positif », a indiqué de son côté l’armée pakistanaise dans un communiqué, utilisant le nom en urdu des taliban pakistanais, Tehreek-e-Taliban Pakistan (TTP).

Fazlullah, qui est considéré comme le donneur d’ordre dans la tentative d’assassinat en 2012 de Malala Yousafzai, devenue un symbole du droit des filles à l’éducation et prix Nobel de la Paix, a aussi revendiqué le massacre de plus de 150 personnes en 2014 dans une école de la ville de Peshawar au Pakistan.

Il a trouvé refuge en Afghanistan en 2009 et sa mort « est un soulagement pour les familles pakistanaises victimes du terrorisme du TTP, y compris le massacre » de l’école, a ajouté l’armée pakistanaise.

Le département d’État américain avait annoncé en mars une récompense de 5 millions de dollars pour aider à localiser ce commandant taliban lié en outre à la tentative d’attentat à la voiture piégée de Times Square en 2010 à New York.

Selon le département d’État, le TTP a « montré une alliance étroite avec Al-Qaïda » et donné une formation sur les explosifs à Faisal Shahzad, qui se préparait à être l’auteur de l’attentat de Times Square.

Les commentaires sont fermés.