Le NCSM Windsor de retour après un déploiement de cinq mois

0
Les familles et les amis accueillent chaleureusement les marins NCSM Windsor, qui rentraient mercredi 20 juin 2018 d’un déploiement dans la région euro-atlantique pour participer avec les alliés de l’OTAN à Dynamic Manta et Op Sea Guardian en matière de guerre anti-sous-marine et anti surface.(MARLANT)

Le NCSM Windsor est rentré mercredi 20 juin 2018 à Halifax, en Nouvelle‑Écosse, après un déploiement de cinq mois dans la région euro-atlantique.

Durant ce déploiement, ont été a menées les premières opérations en Méditerranée à bord d’un sous-marin de la classe Victoria, marquant un tournant dans l’histoire de la flotte de sous-marins de la Marine royale canadienne. Le NCSM Windsor a aussi eu de nombreuses possibilités de collaborer avec des marines alliées de l’OTAN, ainsi que d’assurer la sécurité et de mettre en place des mesures de dissuasion stratégique en Méditerranée.

«Après le retour du NCSM Chicoutimi, l’arrivée à son port d’attache du NCSM Windsor est l’occasion de souligner la capacité de la Marine royale canadienne de déployer nos sous-marins et de fournir en même temps un soutien inestimable aux forces de l’OTAN et aux marines partenaires à l’étranger. Ces déploiements consécutifs mettent en évidence les vastes capacités de notre flotte de sous-marins, ainsi que le professionnalisme et le dévouement des marins canadiens. Conformément aux objectifs de la politique « Protection, Sécurité, Engagement», le rendement de nos sous-marins sera amélioré de façon continue grâce à l’importance que nous attachons au projet de modernisation des navires de la classe Victoria.», a commenté le ministre de la Défense nationale, Harjit Sajjan.

«Nos sous-marins de la classe Victoria ont encore une fois montré qu’ils sont un instrument de projection de puissance sur la scène
internationale. Le déploiement du _Windsor prouve à nos alliés et à nos adversaires que le Canada est un intervenant crédible, fiable et
efficace dans le domaine sous‑marin.», a pour sa part déclaré le Vice-amiral Ron Lloyd, commandant de la Marine royale canadienne.

«Le NCSM Windsor a effectué des patrouilles efficaces dans la région euro-atlantique dans le cadre des opérations menées avec nos amis de l’OTAN, ce qui constitue un message clair de l’importance des relations transatlantiques qui renforcent l’engagement du Canada à l’égard de la paix et de la sécurité à l’échelle internationale.», a quant à lui souligné le Capitaine de vaisseau Chris Robinson, commandant de Force sous-marine canadienne.

Faits en bref

Le NCSM Windsor est l’un des quatre sous-marins de la classe Victoria de la Marine royale canadienne. Le NCSM Windsor est basé à la BFC Halifax, en Nouvelle‑Écosse, alors que le NCSM Chicoutimi, ainsi que le NCSM Victoria et le NCSM Corner Brook sont basés à la BFC Esquimalt.

Le déploiement du NCSM Windsor s’inscrit dans le cadre des missions courantes menées par la MRC pour souligner l’importance stratégique que revêt la région euro-atlantique pour le Canada, et sert aussi à renforcer l’engagement du Canada à l’égard du maintien de la paix et de la sécurité de la région, conformément aux objectifs de la politique «Protection, Sécurité, Engagement».

Du 5 au 16 mars 2018, le sous-marin a participé à l’exercice DYNAMIC MANTA 2018 du commandement maritime de l’OTAN. Cet exercice visait à améliorer la façon dont les participants collaborent et à parfaire les compétences de ces derniers dans le domaine de la lutte anti-sous-marine et de la lutte antinavire.

Le NCSM Windsor a participé à l’opération SEA GUARDIAN de l’OTAN du 26 avril au 15 mai 2018. Cette opération visait à brosser un tableau représentatif des activités quotidiennes menées le long des routes de navigation dans les eaux internationales de la Méditerranée. Le but de l’opération SEA GUARDIAN est d’assurer la sécurité dans le milieu maritime. Elle met aussi en valeur les trois tâches principales de l’OTAN : la défense collective, la gestion des crises et la sécurité concertée.

Pendant toute la durée du déploiement, le NCSM Windsor a été soutenu par des équipes de maintenance envoyées par l’installation de maintenance de la flotte de la MRC basée à Halifax.

Les sous-marins de la classe Victoria sont extrêmement polyvalents; ils peuvent naviguer par tous les temps pendant des périodes maximales de 45 jours et remplir divers rôles pour satisfaire aux exigences du Canada, soit posséder une flotte navale équilibrée, polyvalente et efficace au combat.

Les commentaires sont fermés.