L’ombudsman Guy Parent à la rencontre les vétérans à Saint-Jean-sur-Richelieu

0
L’ombudsman des vétérans, Guy Parent (Photo: Archives/ Bureau de l’ombudsman)

Guy Parent, l’ombudsman des vétérans du Canada, sera à Saint-Jean-sur-Richelieu, QC, aujourd’hui et demain afin de rencontrer des membres des Forces armées canadiennes et de la GRC, des vétérans et leur famille, des organismes d’anciens combattants, et des dirigeants municipaux.

Une rencontre privée avec des intervenants a eu lieu aujourd’hui, durant laquelle l’ombudsman des vétérans a discuté d’enjeux qui affectent les vétérans avec un nombre d’organisations locales. Demain, le 19 juin, une assemblée publique aura lieu de 18 h à 20 h au Quality Hotel Centre de congrès. À l’assemblée, l’ombudsman écoutera les préoccupations des vétérans et les membres de leur famille. M. Parent discutera également du travail qu’effectue son Bureau au nom des vétérans et il offrira une mise à jour sur les enjeux qui touchent la communauté des vétérans en général.

Tous les renseignements recueillis lors de ces visites aideront l’ombudsman des vétérans à émettre des recommandations basées sur des faits pour s’assurer que les vétérans ont accès aux avantages, aux programmes et aux services livrés par Anciens Combattants Canada (AAC).

«Je me réjouis à l’idée de me rendre à Saint-Jean-sur-Richelieu, une ville qui compte de nombreux militaires actifs, ainsi que des vétérans et leur famille. À titre d’ombudsman des vétérans, je partage leurs préoccupations, et en rencontrant le plus grand nombre de membres possible, je suis mieux à même d’entendre les vrais enjeux et d’émettre des recommandations pour les aborder.», a déclaré l’ombudsman.

On ne pourra sans doute pas manquer d’y discuter du rapport du Sous-comité sénatorial des anciens combattants publié mercredi dernier qui dénonce la lenteur et la complexité du système de transition à la vie civile, « affligeant indûment des milliers d’hommes et de femmes dont la carrière militaire se termine après avoir fait des sacrifices inimaginables pour défendre le Canada».

Le rapport recommande des mesures que l’ombudsman a toujours défendues au cours des dernières années, notamment qu’aucun membre ne soit libéré des Forces armées canadiennes avant que tous les avantages et les services auxquels il a droit, provenant de toutes les sources, soient en place.

L’ombudsman des vétérans travaille pour assurer un traitement équitable pour les vétérans et leur famille, en étudiant et en traitant les plaintes, les problèmes d’ordre systémique et les enjeux d’actualité touchant les programmes, les services et les avantages fournis par Anciens Combattants Canada.

Au cours des 10 dernières années, l’ombudsman des vétérans a tenu des assemblées publiques et des réunions avec les intervenants dans des collectivités partout au pays.

Les commentaires sont fermés.