Fin de la 24e édition du Camp OKPIAPIK 2018 : de beaux souvenirs

0

La cérémonie de clôture de la 24e édition du Camp OKPIAPIK 2018 a eu lieu le samedi 30 juin 2018 au Centre d’entraînement des cadets de Valcartier (CECM), à Québec.

Le Camp OKPIAPIK 2018, la session d’instruction de perfectionnement (SIP) estivale, s’est déroulé du 25 au 30 juin 2018. Le camp offre à près de 280 Rangers juniors canadiens (RJC) méritants de nos 35 communautés éloignées et isolées du Québec, une occasion d’acquérir des connaissances, des qualifications et une expérience de vie pratiques qu’ils et elles pourront mettre en pratique une fois de retour dans leur communauté.

Les activités de la 24e édition du Camp OKPIAPIK ont été divisées sur trois sites. La SIP Base composée de 5 pelotons de jeunes de 12 à 15 ans était basée à la Base Valcartier et offrait des activités sportives et des notions Rangers. La SIP Avancée composée de 2 pelotons de jeunes de 15 à 18 ans était basée au Saguenay et offrait des activités aventurières et sportives. La SIP Leadership, composée d’un peloton de jeunes de 15 à 18 ans était basée à Sherbrooke et offrait des activités pour développer les aptitudes de leadership et de gestion.

Tout au long du camp, le rôle quotidien de leadership est attribué à des RJC méritants qui ont précédemment complété l’instruction du niveau leadership, ce qui permet à ces Juniors-cadres de mettre en pratique leur leadership tout en recevant le soutien et les conseils de Rangers et d’instructeurs.

Le travail et les efforts de plusieurs RJC ont été soulignés durant la cérémonie de clôture du camp.

Postes clés durant le camp et la parade :

– La commandante de la parade, la RJC Adjudant-chef Judith Naluiyuk de la patrouille RJC Salluit,

– La sergent-major de la parade, la RJC Adjudant-maître Louisa Kanarjuak de la patrouille RJC Ivujivik,

– Les maîtresses de cérémonie, la RJC Kayla Anderson de la patrouille RJC Harrington Harbor et la RJC Harley Driscoll de la patrouille RJC Saint-Augustin

Les médailles de la Fondation de Lord Strathcona sont présentées en reconnaissance au rendement, l’assiduité exemplaire et la participation scolaire active des RJC suivants :

– Aupaluk : RJC Eric Annahatak

– Bonne-Espérance : RJC Jacob Anderson

– Chevery : RJC Savanah Perron

– Harrington Harbour : RJC Kassandra Bobbitt

– Havre-Saint-Pierre : RJC Alex Hounsell

– Inukjuak: RJC Weetaluktuk Junior

– Ivujivik : RJC Lisi Aviliavuk Tarkik

– Kangirsuk : RJC Manon Chamberland

– Saint-Augustin : RJC Sammie-Lacy Gallibois-Driscoll

– Tête-à-la-Baleine : RJC Audrey Mercier

La bourse de la Fondation de Lord Strathcona d’une valeur de 250 $ est remise à un/une RJC récipiendaire de la Médaille Strathcona et qui s’est démarqué de ses pairs. La récipiendaire pour 2018 est la RJC Manon Chamberland de Kangirsuk.

Le Prix international du Duc d’Édimbourg est un programme de développement personnel offert aux jeunes de 14 à 25 ans, les outiller de compétences de vie qui font la différence pour eux, leurs communautés et leur pays. Les participants doivent compléter des activités dans quatre secteurs distincts : service communautaire, voyage d’aventure, habileté et conditionnement physique.

– La récipiendaire du niveau « argent » est RJC Lakin Marcoux de la patrouille RJC La Tabatière.

– Les récipiendaires du niveau « bronze » de la patrouille RJC Blanc-Sablon :

– RJC Natasha Theresa Bolger

– RJC Emma Dumas

– RJC Neil Christopher Joncas

– RJC Kyle Frederick Lawless Pike

– RJC Jeremy Rogers Jones

L’Ordre de Saint-Georges décerne une médaille pour honorer les RJC qui se sont distingués par leur rendement exceptionnel comme Cadres juniors lors des SIP et pour leur réussite exemplaire au sein du Programme des RJC. Les récipiendaires 2018 sont la RJC Adjudant Gabrielle Flynn de Lourdes-de-Blanc-Sablon pour la SIP Base et la RJC Adjudant Paige Buffitt de La Tabatière pour la SIP Avancée.

Le trophée Strathcona est présenté à la RJC Savanah Perron de Chevery comme « meilleure RJC de la SIP Leadership » et le récipiendaire d’une médaille pour le « RJC le plus amélioré durant la SIP Leadership » est le RJC Moses Anautak Inukpuk de Kuujjuarapik.

Les récipiendaires de la médaille « meilleur RJC de la SIP Avancée » sont :

– Peloton 6 : RJC Aliva Weetaltuk de la patrouille RJC Kuujjuarapik.

– Peloton 7 : RJC Emile Dunn de la patrouille RJC de Blanc-Sablon

Les récipiendaires de la médaille « RJC le plus amélioré de la SIP Avancée » sont :

– Peloton 6 : RJC Uapistan-Ishkues Mani Lalo de la patrouille RJC La Romaine.

– Peloton 7 : RJC Dallacy Tukkiapik de la patrouille RJC Quaqtaq

Les récipiendaires de la médaille « meilleur RJC de la SIP Base » sont :

– Peloton 1 : RJC Zakary Boudreau de la patrouille RJC Havre-Saint-Pierre,

– Peloton 2 : RJC Shannon Makiuk de la patrouille RJC Kuujjuaq,

– Peloton 3 : RJC Kayla Tukipapik de la patrouille RJC Kangirsuk,

– Peloton 4 : RJC Gordon Zacharia de la patrouille RJC Tasuiaq,

– Peloton 5 : RJC Alexis Beauregard de la patrouille RJC Waskaganish.

Les récipiendaires de la médaille « RJC le plus amélioré de la SIP Base » sont :

– Peloton 1 : RJC Kenric-Jonas Lalo de la patrouille La Romaine.

– Peloton 2 : RJC Noah Pierre Napartuk de la patrouille Kuujjuarapik.

– Peloton 3 : RJC Kameron Driscoll de la patrouille Saint-Augustin.

– Peloton 4 : RJC Renina Alsauak de la patrouille Puvirnituq.

– Peloton 5 : RJC Avery Gallichon de la patrouille Lourdes-de-Blanc-Sablon.

Pour clore cette cérémonie, une RJC a transféré au programme Rangers canadiens : Elizabeth Nalukturuk de la patrouille RC Inukjuak accompagné de sa cheffe de patrouille la Sgt Betsy Epoo.

Le Camp OKPIAPIK du 2 GPRC répond aux objectifs du programme RJC et propose à des RJC méritants de diverses collectivités du Québec de se réunir pour 7 jours et participer à des activités d’instruction et de défis variés. L’intention est de transmettre des compétences traditionnelles, de modes de vie sains, et de Rangers dans un environnement de groupe tout en s’amusant en plein air.

Citations

« Le Camp OKPIAPIK est la session d’instruction de perfectionnement estivale pour des Rangers juniors canadiens méritants provenant des 35 patrouilles isolées et éloignées du Québec. Le camp d’été est un moment privilégié pour reconnaître et apprécier le travail remarquable que nos Juniors. Ces jeunes sont les prochains leaders de leur communauté et nous souhaitons leur transmettre des connaissances et des notions pour qu’ils et elles s’épanouissent tout en ayons une occasion de rencontrer des jeunes des autres patrouilles. »

Lieutenant-colonel Benoit Mainville, Commandant du 2e Groupe de patrouilles des Rangers canadiens

« Nous sommes fiers de la participation des Rangers juniors canadiens au camp d’été. Ce camp permet à des Juniors de nos 35 patrouilles de participer à des activités et des formations conçues pour eux et ainsi évoluer dans un environnement structuré qui les encourage à se dépasser. »

Adjudant-chef Mathieu Giard, Sergent-major de Groupe du 2e Groupe de patrouilles des Rangers canadiens

En bref

– Le Camp OKPIAPIK, « petit harfang » en Inuktitut, est la session d’instruction de perfectionnement estivale regroupant au plus 280 Rangers juniors canadiens les plus méritants des 35 patrouilles RJC du Québec. Les Rangers juniors participants sont regroupés en 3 niveaux d’instructions selon leur âge et expérience : base, avancée et leadership.

– Les Rangers juniors canadiens (RJC) sont des jeunes garçons et filles, âgés de 12 à 18 ans, fiers et talentueux qui s’impliquent dans leurs communautés.

– Le programme des Rangers juniors canadiens offre une formation structurée aux jeunes et fait la promotion de la culture et des styles de vie traditionnels dans les collectivités éloignées et isolées du Canada.

– Le programme des Rangers juniors canadiens a comme objectif de transmettre les habiletés traditionnelles, les habiletés de vie et les habiletés des Rangers.

– Les Rangers canadiens sont les yeux et les oreilles des militaires dans les régions isolées, côtières et peu peuplées du Nord du Canada. Ils fournissent des forces mobiles autosuffisantes et dotées d’équipement léger pour appuyer les opérations menées en territoire canadien et pour protéger la souveraineté du Canada.

– Les Rangers canadiens (RC) encadrent, entraînent et supervisent les Rangers juniors canadiens. Les RC contribuent à améliorer la qualité de vie des jeunes dans les régions éloignées et isolées en leur enseignant le savoir-faire traditionnel en même temps que celui des Rangers canadiens afin de leur donner les outils nécessaires pour devenir des membres dynamiques et engagés au sein de leur communauté.

Les commentaires sont fermés.