La mission du Canada en Lettonie prolongée de quatre ans jusqu’en 2023

0
Des militaires canadiens du groupement tactique de présence avancée renforcée de l’OTAN en Lettonie coordonnent un plan avec un chef de char polonais, le 24 août 2017, lors de l’exercice de certification au Camp Adazi, en Lettonie. (Caporal Jordan Lobb/Caméra de combat des Forces canadiennes)

Le premier ministre Justin Trudeau a confirmé que la participation du Canada à la mission de l’OTAN en Lettonie sera prolongée de quatre ans, jusqu’en 2023 et que le nombre de militaires déployés pour cette mission passera à 540, une augmentation de 85.

Le premier ministre Trudeau a fait ces annonces mardi à Riga après sa rencontre avec son homologue letton Maris Kucinskis, alors qu’il concluait, avant le sommet de l’OTAN qui aura lieu plus tard cette semaine à Bruxelles, la toute première visite bilatérale d’un premier ministre canadien dans c ce petit pays balte qui célèbre cette année son centenaire.

Le premier ministre a annoncé que le Canada allait renouveler sa contribution à la PAR de l’OTAN en prenant part à l’opération REASSURANCE pendant quatre années de plus, soit d’avril 2019 à mars 2023. Le Canada continuera de diriger le groupement tactique de PAR (présence avancée renforcée) de l’OTAN en Lettonie en tant que pays-cadre. Il déploiera également un plus grand nombre de membres des Forces armées canadiennes en Lettonie, faisant passer leur nombre de 455 à 540.

Dans le cadre de l’opération REASSURANCE, la contribution canadienne à l’OTAN continuera de comprendre de la surveillance aérienne, une police aérienne, de la formation et des opérations maritimes, en plus des forces terrestres déployées en Lettonie.

La mission constitue une réponse à l’annexion de la Crimée par la Russie, en 2014, et à son invasion de l’est de l’Ukraine.

La Russie et la Lettonie partagent une frontière d’environ 250 kilomètres.

C’est la première fois qu’un premier ministre canadien effectue une visite bilatérale en Lettonie.

Le Canada entretient d’excellentes relations avec la Lettonie. Le Canada a été le premier pays du G7 à reconnaître le rétablissement de l’indépendance de la Lettonie en 1991 et l’un des premiers pays à ratifier le document d’accession de la Lettonie à l’OTAN en 2004.

Cette relation est renforcée par les liens étroits qui unissent nos populations, et notamment par la présence d’une communauté canado-lettonne très active qui compte 28 000 personnes.

L’opération REASSURANCE représente le soutien qu’apportent les Forces armées canadiennes aux mesures d’assurance et de dissuasion de l’OTAN en Europe de l’Est et en Europe centrale.

Depuis 2014, le Canada travaille activement aux côtés des alliés de l’OTAN à maintenir la sécurité et la stabilité en Europe centrale et en Europe de l’Est.

L’opération REASSURANCE constitue la plus importante présence soutenue du Canada en Europe en plus d’une décennie.
Les membres des Forces armées canadiennes s’entraînent et s’exercent aux côtés de leurs homologues lettons.

Le Canada est fier de servir en Lettonie aux côtés des alliés de l’OTAN faisant partie du groupement tactique, soit l’Albanie, l’Espagne, l’Italie, la Pologne, la République tchèque, la Slovaquie et la Slovénie.

Durant la visite, le premier ministre a également rencontré les membres des Forces armées canadiennes déployés dans le cadre de l’opération REASSURANCE. «La visite était également une occasion de réaffirmer l’engagement du Canada à l’égard de l’Alliance de l’OTAN et de la sécurité transatlantique, en plus d’approfondir les liens déjà forts qui unissent le Canada et la Lettonie.», souligne le communiqué du bureau du premier ministre qui annonce la prolongation de la mission.

Le premier ministre a également visité la base militaire Ādaži en compagnie du premier ministre letton Māris Kučinskis, de la ministre canadienne des affaires étrangères Chrystia Freeland, du ministre canadien de la défense Harjit Singh Sajjan, et du général Jonathan Vance.

«C’était un honneur de rencontrer les militaires canadiens déployés en Lettonie dans le cadre de l’opération REASSURANCE. J’ai pu voir de mes propres yeux les contributions qu’ils apportent en Lettonie. Tous les Canadiens peuvent être fiers de la façon dont ces troupes représentent notre pays et du travail qu’elles font avec nos alliés pour maintenir la sécurité et la stabilité de la région.», a déclaré le premier ministre Trudeau.

Plus tôt aujourd’hui, le premier ministre Trudeau avait rencontré le premier ministre Māris Kučinskis et le président Raimonds Vējonis. Ils ont souligné le rôle important que joue l’OTAN pour favoriser la sécurité et la stabilité de l’Europe centrale et de l’Europe de l’Est. Les dirigeants ont également discuté des opportunités que l’Accord économique et commercial global entre le Canada et l’Union européenne offre aux gens et aux entreprises des deux côtés de l’Atlantique.

«C’était un plaisir de rencontrer le premier ministre Kučinskis et le président Vējonis afin de renforcer la solide relation bilatérale que nous entretenons, en plus de réaffirmer notre engagement à l’égard des mesures de défense et de dissuasion de l’OTAN en Europe centrale et en Europe de l’Est. Nous continuerons de travailler ensemble pour créer de nouvelles opportunités économiques pour les Canadiens et les Lettons. Le Canada demeurera un allié fort et fiable aujourd’hui, et à l’avenir.», a souligné le premier ministre canadien.

Le premier ministre Trudeau a également pris part à une cérémonie de dépôt de fleurs au Monument de la Liberté de Riga. Ce monument rend hommage aux soldats qui ont perdu la vie lors de la Guerre d’Indépendance de la Lettonie.

Le premier ministre se rendra maintenant en Belgique pour assister au Sommet de l’OTAN.

Les commentaires sont fermés.