Un premier jour épuisant mais motivant à la 102e Marche de Nimègue (PHOTOS/VIDÉO)

0

Ce mardi 17 juillet marquait le lancement officiel de la 102e marche de Nimègue, aux Pays-Bas. Parmi les dizaines de milliers de marcheurs, un peu plus de 200 soldats des Forces armées canadiennes. Compte-rendu du premier jour avec deux équipes.

Initialement conçue par l’infanterie néerlandaise comme exercice pour augmenter sa capacité à marcher sur de longues distances et à porter de lourdes charges, la Marche de Nimègue est devenue un évènement international de quatre jours qui met à l’épreuve l’endurance physique et mentale de plus de 51 000 participants militaires et civils provenant de plus de 50 pays.

En cette première journée de la 102e édition annuelle de la Marche internationale de quatre jours de Nimègue 44 480 participants ont commencé la marche de 40 kilomètres et 607 ont abandonné en cours de route.

Le contingent de plus de 200 militaires des Forces armées canadiennes est constitué de 14 équipes formées de 11 marcheurs provenant de partout au Canada, en plus d’invités spéciaux et de membres du personnel de soutien.

En interview pour 45eNord.ca après cette première journée de 43,3 kilomètres exactement, le capitaine Jamil Beauchamp-Dupont de l’équipe de la Juge Avocat Général, explique que sa participation est très importante pour lui, alors que la Branche des services juridiques des Forces canadiennes fête cette année ses 100 ans ! C’est un très beau moment, épuisant certes, mais avec tout ce support de la population, c’est vraiment exceptionnel, dit-il.

Écartant le mot compétition de la marche, le capitaine Beauchamp-Dupont parle plutôt d’un sentiment partagé entre tous d’encouragement et de cohésion. « Avec mes collègues de travail, on a passé beaucoup de temps ensemble à s’entraîner et à marcher. Ça a permis de renforcer notre cohésion… tout le monde y met du sien ! Ici, entre équipes canadiennes on s’encourage et même avec les autres équipes d’autres pays! »

Pour sa part, le lieutenant-colonel américain Philip Treglia, membre de l’équipe binationale du NORAD, le soutien était bien au-delà des attentes.

« Il y avait de la gratitude tout le temps pour tous les marcheurs. Aux États-Unis, je suis habitué aux parades militaires, le 4 juillet, etc., mais ici, il y avait 29 nations militaires représentées, 29 nations, des militaires séparés, ils marchaient, applaudissaient et le drapeau canadien flottait. C’était plus un festival qu’un défilé. Je n’avais jamais vécu quelque chose comme ça! », d’affirmer le lieutenant-colonel pour qui c’est sa première participation à « l’expérience » Nimègue.

Son équipe a fini bien en-dessous du temps réglementaire, ce qui le satisfait encore plus. « Un premier jour excellent, avec une météo parfaite », estime-t-il.

Ce mercredi, deuxième jour de marche, les militaires canadiens et américains du contingent canadien feront 37,5 kilomètres avec leur sac à la rencontre de la population, toujours aussi nombreuse et enthousiaste de les voir.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT #OpLENTUS

Les commentaires sont fermés.