Un aviateur pour la première fois à la tête de l’École de leadership et de recrues (PHOTOS/VIDÉO)

0

Depuis sa fondation le 1er avril 1968, c’est la première fois que l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes accueille un aviateur comme commandant, et c’est au lieutenant-colonel Guillaume Tremblay qu’est revenu l’honneur.

En présence du colonel Andrew Atherton, commandant du Groupe de l’instruction de la Génération du personnel militaire et du colonel honoraire de l’École, Pierre-Paul Pharand, les troupes se sont retrouvées sur le terrain de parade du bâtiment HD-4, bien connu des recrues pour être le lieu traditionnel de leur parade de graduation.

Après deux années de mandat, le lieutenant-colonel Gaëtan Bédard a remis le drapeau consacré à son supérieur, le lieutenant-colonel Atherton, qui l’a ensuite lui-même remis au nouveau commandant. La signature des parchemins est venu compléter la partie officielle du changement de garde, avant que le personnel militaire de l’École sur parade ne s’élance pour un premier défilé sous les ordres du lieutenant-colonel Tremblay.

Le lieutenant-colonel Guillaume Tremblay s’est enrôlé dans les Forces armées canadiennes en 1999. Il s’est qualifié opérationnellement en tant que contrôleur tour à la 3e Escadre Bagotville en 2006. En 2010, il devient chef contrôleur de l’unité de contrôle d’aérodrome militaire. Il se déploie en 2014 au Qatar en tant qu’officier de liaison au Centre multinational des opérations aérospatiales du commandement central des États-Unis. Depuis 2017, il était conseiller pour l’intégration de la perspective des genres auprès du commandant du Commandement des opérations interarmées du Canada.


Voir la vidéo sur YouTube >>

En interview pour 45eNord.ca peu après la cérémonie de passation de commandement, s’il se dit fier et privilégié d’être désormais commandant, Guillaume Tremblay n’en rappelle pas moins que « cela va avec des responsabilités importantes ».

Il écarte rapidement l’idée comme quoi plus jeune, alors qu’il était lui-même une recrue, il se voyait un jour commandant et en profite pour donner un conseil aux plus de 5000 recrues qui passent les portes de la Mega chaque année: y aller une étape a la fois et en équipe. « Il faut apprendre à travailler en équipe le plus vite possible, parce que quand on est en équipe on minimise les faiblesses des autres et on maximise nos forces ».

Le nouveau commandant promet de passer les prochaines semaines à « écouter les gens » avant de se prononcer sur quelles seront ses priorités.

Toutefois, avec une nouvelle génération de recrues qui arrive, il précise que même si « on a des normes militaires de base et que ces normes-là ne changent pas, on peut influencer la façon d’éduquer nos recrues et leur faire comprendre la philosophie. Il faut qu’avec chaque nouvelle génération, l’organisation soit capable de s’ajuster sinon on perd notre crédibilité et notre efficacité ».

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT #OpLENTUS

Les commentaires sont fermés.