Un vétéran sauve un handicapé âgé de sa voiture en flammes

0
Un vétéran des Forces armées canadiennes de la région de Lanaudière, Claude Massicotte, a sauvé le 30 juin dernier un homme âgé handicapé dont la voiture était la proie des flammes.(Tirée de Facebook)

Un vétéran des Forces armées canadiennes de la région de Lanaudière, Claude Massicotte, 48 ans, a sauvé le 30 juin dernier un homme âgé handicapé dont la voiture était la proie des flammes.

M. Massicotte, un ex militaire libéré des Forces pour raison médicales il y a deux ans, en mai 2016, après 29 ans de service, 19 dans les blindés et 10 comme signaleur, venait de quitter Joliette et rentrait chez lui par le Chemin Saint-Jacques avec sa compagne, Julie St-Onge, qui était au volant, quand ils ont aperçu de la fumée provenant une voiture rangée sur le côté de la route.

Après avoir ralenti à la hauteur du véhicule arrêté, un VUS Ford récent, l’ex militaire a aussitôt prévenu du danger l’homme qui se trouvait à l’intérieur, lui enjoignant de quitter son véhicule, lorsqu’il a vu des flammes qui sortaient des trappes d’air à l’avant.

Sa conjointe a alors garé non loin de la voiture en flammes le véhicule où elle et son conjoint prenaient place pour que l’ex militaire puisse se porter au secours de l’homme en état de choc, qui ne semblait pas avoir conscience de la gravité de la situation.

Le conducteur de la voiture en flammes s’est avéré être un homme âgé avec, de surcroît, des problèmes de mobilité et qui ne pouvait se déplacer qu’avec un déambulateur.

Face au danger imminent et voyant que l’homme ne sortait pas de son véhicule, l’ex militaire n’a pas hésité: il a ouvert la portière arrière de la voiture en flammes, s’est emparé du déambulateur, puis, prenant le conducteur par le bras, l’a tout de suite amené à l’abri sur une distance d’au moins 100 mètres, lui évitant ainsi un sort funeste, pendant que sa conjointe, Julie, appelait les secours.

Un troisième véhicule s’est alors arrêté où le vieil homme en état de choc a enfin pu prendre place avant de pouvoir le confier aux pompiers de l’endroit, arrivés sur les lieux quelques cinq minutes plus tard alors que la voiture qui était la proie des flammes était déjà à moitié calcinée.

Finalement, la fille du conducteur de la voiture en flammes est venue chercher son vieux père après qu’on ait pu la joindre avec le cellulaire de Claude Massicotte dont le courage, les réflexes acquis lors de sa vie militaire et l’entraînement ont fait toute la différence ce jour là pour cette homme qui, sans l’intervention de l’ex-militaire, aurait pu y rester.

Une autre démonstration, s’il en fallait une, que nos militaires et ex-militaires sont toujours prêts, toujours là pour leurs concitoyens De la part de 45eNord.ca, merci pour votre service et bravo pour votre geste.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.