Fierté MTL : les Forces présentes au défilé de l’acceptation (PHOTOS/VIDÉO)

0

Ils étaient près de 75 membres de la 2e Division du Canada (2 DIV CA) et de la Force opérationnelle interarmées Est, ainsi que de la Marine royale canadienne, à s’être portés volontaires pour prendre part pour la deuxième année à la présence des Forces armées canadiennes au défilé de la Fierté, à Montréal, dans une ambiance survoltée.

Sous un soleil de plomb, le long du Boulevard René Lévesque, et entre les rues Metcalfe et Alexandre-DeSève, des milliers de participants ont marché devant des dizaines de milliers de spectateurs et spectatrices.

Cette marche était non seulement pour les membres LGBTQ2+ du Québec, du Canada, mais aussi pour ceux de pays où être différent peut conduire à la prison à vie ou à une exécution.

«On peux-tu arrêter de parler de tolérance ?», a lancé le Premier ministre Justin Trudeau lors de la conférence de presse précédant la marche. «Pensez-y quand on utilise le mot tolérance dans une phrase… ‘Jte to-lère’… Il n’y a pas une religion au monde qui demande aux gens de tolérer leur voisin, c’est aimer vos voisins ! On doit parler d’acceptation, d’ouverture, d’amitié, d’amour et pas seulement de tolérance».


Voir la vidéo sur YouTube >>

Bien évidemment représentatives de la diversité de la société canadienne, les Forces armées canadiennes comptent parmi elles de nombreux membres LGBTQ2+. Le comité Diversité+ une voix justement à tous ces membres des Forces qui veulent se faire entendre.

Le caporal Vincent Lamarre, qui en est toujours dans sa phase de transition de femme vers homme après bien des années, accompagnait ses camarades avec son drapeau rose, bleu et blanc, aux couleurs de la fierté transgenre, lui qui aura droit le 30 août prochain à un documentaire diffusé aux Grands reportages à RDI, dont nous vous reparlerons prochainement.

En interview pour 45eNord.ca, la brigadier-général Jennie Carignan, commandant de la 2 DIV CA, a confié que cette participation des Forces à la Fierté est «importante afin de supporter, d’encourager et reconnaître leur contribution au sein des Forces». Elle estime que le comité Diversité+ permet de «mieux faire partie du réseau et de mieux comprendre les enjeux de genre et d’orientation sexuelle».

Tout en blanc pour les militaires de la Marine royale canadienne, en vert pâle pour les militaires de l’Armée canadienne ou en bleu clair pour l’Aviation royale canadienne, c’est donc en uniforme qu’ils ont défilé au son d’un band de la Marine sur leur véhicule de soutien moyen, nouveauté de cette année.

La foule ne s’y est pas trompée et a chaleureusement applaudi, encouragé, crié, sifflet à la bouche, drapeau s’agitant, les membres présents.

Rencontré quelques minutes avant le lancement de la Fierté, l’animateur de télévision Dany Turcotte a trouvé «extrêmement rassurant» de voir enfin des militaires au sein de la Fierté. «De les voir ici, ça veut dire qu’on défonce des plafonds. De plus en plus les LGBTQ sont acceptés dans les Forces armées… même si je n’aime pas le mot acceptés… plutôt respectés… et la présence des Forces ça démontre ça, le respect».

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT #OpLENTUS

Les commentaires sont fermés.