Infanterie 0010 #508 «Unis par le bitchage!»

0

Le stéréotype du fantassin agressif et musclé sur les sauces et celui qui est tellement idiot qu’il se bave dessus existent jusqu’à un certains point. Je les ais rencontré aussi bien chez les Réguliers que les Réservistes. On va trouver des bons et des mauvais soldats dans chaque élément/unité/métier/etc des Forces.

Aussi, pour que le travail soit bien accompli, les militaires doivent travailler en équipe. C’est important. Mais l’ennui c’est que bien souvent une équipe va rivaliser avec les autres. C’est ainsi je crois bien que les Réguliers et les Réservistes en sont venus à avoir leurs clichés les uns contre les autres comme dans la première partie du strip en haut. Des clichés qui ont tendance à disparaître pour ne devenir que des moqueries d’amis lorsque nous travaillons ensemble.

Néamoins, quelques différences subsisteront quand même. Les Réservistes sont généralement plus motivés (en dehors des poufs) du fait qu’ils sont entièrement volontaires pour leurs exercices et leurs tâches. Alors que les Réguliers sont un peu plus blasés du fait que, s’il manque de volontaires, l’adjudant désignera quelques gars de plus. Par contre un peloton de la Régule est plus stable. À chaque fois qu’ils vont dans le clos, les armes restent dans les mêmes mains alors qu’un peloton de la Réserve peut changer du tout au tout d’une fin de semaine à l’autre. Mais les deux camps sont tout aussi «bitcheux», ça c’est incontestable.

Unis par le bitchage !

Jonathan Girard s'est enrôlé dans les Forces armées canadiennes en septembre 2005 et a rejoint le Royal 22e Régiment en juin 2006. Passionné de BD depuis toujours, il dessinait beaucoup lors des exercices avant finalement de se lancer et de rendre son travail public.

Les commentaires sont fermés.