Infanterie 0010 #510 «Ça suce» de pas avoir 18 ans…

55
Temps de lecture estimé : 1 minute

Les mineurs sont admis dans le mess des soldats et caporaux. Mais comme la loi l’exige, il est interdit de vendre de l’alcool aux mineurs.

Et ça a un côté platte que d’être la seule personne sobre dans une veillée. On voit à quel point on est soi-même con sous l’influence de l’alcool en observant nos amis, mais on aimerait bien avoir le même plaisir qu’ils ont en ce moment même. Mais le bon côté des choses on a pas la gueule de bois. Ni les regrets. Enfin peut-être un ou deux petits regrets mais pas les mêmes que si on aurait fini à quatre pattes.

C’est un peu bizarre en y pensant.