Israël annonce un contrat pour des missiles pouvant atteindre «toute la région»

0
Un missile israélien au-dessus de la Syrie, le 10 mai 2018. (Archives/SANA/AFP/Handout)

Le ministère israélien de la Défense a annoncé lundi la signature d’un important contrat avec un groupe d’armement national pour le développement et la production de missiles capables, selon lui, d’atteindre n’importe quelle cible dans la région.

Le contrat s’élève à plusieurs centaines de millions de shekels (1 dollar 3,63 shekels), a dit le ministère dans un communiqué.

Cependant, le ministère n’a fourni aucune précision sur le type d’armes commandées ou les pays ou objectifs qu’elles pourraient viser. Le ministère n’a pas répondu aux demandes de l’AFP.

Israël demeure confronté à une série de menaces sécuritaires. Il se considère comme la cible désignée d’un Iran qui serait doté de l’arme nucléaire. Il reste techniquement en état de guerre avec ses deux voisins syrien et libanais. L’hostilité persiste avec le parti chiite libanais Hezbollah au nord et le mouvement islamiste palestinien Hamas au sud.

Israël passe déjà pour disposer des capacités balistiques parmi les plus avancées dans la région, grâce à l’assistance et au financement américain ainsi qu’à la production nationale, même si la composition de son arsenal est difficile à cerner.

Les missiles commandés seront produits par le groupe public Industries Militaires Israéliennes (IMI), en coopération avec l’autorité chargée du développement des systèmes d’armement dépendant du ministère de la Défense, a dit ce dernier. Une partie des missiles est déjà en cours de production, tandis que les autres en sont encore à la phase de la recherche et du développement.

«Nous acquérons et développons une puissance de feu précise qui va permettre de concentrer et de renforcer nos capacités offensives et de couvrir d’ici quelques années l’ensemble de la région», a dit le ministre de la Défense Avigdor Lieberman cité dans le communiqué.

Israël est déjà doté de missiles de type Jéricho d’une portée maximale de 4800 km susceptibles d’être équipés de têtes nucléaires. Israël n’a jamais admis publiquement posséder la bombe atomique.

Parmi les autres missiles dont est équipée l’armée israélienne figurent le Delilah (250km) et le Lora (280 km).

Israël possède en outre un dispositif de défense antimissiles développé avec les États-Unis.

Les commentaires sont fermés.