L’ONU appelle les talibans afghans à s’engager dans un nouveau cessez-le-feu

0
Le président de l’Afghanistan Ashraf Ghani lors d’un rassemblement à Kaboul, le 22 septembre 2014. (Archives/Wakil Kohsar/AFP)

Le Conseil de sécurité de l’ONU, dans une déclaration approuvée à l’unanimité, a appelé lundi les talibans afghans à s’engager dans un nouveau cessez-le-feu comme proposé par le président afghan, Ashraf Ghani.

En saluant cette proposition formulée il y a une semaine, le Conseil de sécurité « exhorte » les talibans à suivre ce mouvement « sans retard ».

Dans sa déclaration, il demande aussi aux talibans « d’accepter l’offre faite en février par le gouvernement afghan de s’engager dans des discussions de paix directes sans préconditions ni menace de violences, avec l’objectif d’un accord politique final menant à une paix durable pour la population d’Afghanistan ».

« Les membres du Conseil de sécurité soulignent aussi l’importance de tenir des élections législatives pacifiques, inclusives, crédibles et transparentes le 20 octobre et une élection présidentielle le 20 avril 2019 », indique leur déclaration qui condamne également les récents attentats commis dans le pays.

Un cessez-le-feu temporaire avait déjà été déclaré, et respecté par les deux parties, en juin pour la fin du ramadan. C’était le premier depuis 2001 dans ce pays ravagé par 17 ans de guerre.

La Russie annonce le report d’une rencontre internationale sur l’Afghanistan

Par ailleurs, la Russie a annoncé lundi le report d’une rencontre internationale sur l’Afghanistan qu’elle envisageait d’accueillir à Moscou le 4 septembre et à laquelle elle avait invité les talibans.

La décision de reporter cette réunion a été prise à la suite d’un entretien téléphonique lundi entre le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov et le président afghan Ashraf Ghani, selon un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères.

« Le président afghan a soutenu en principe l’idée d’organiser une rencontre à Moscou, mais a proposé de la reporter en raison de la nécessité pour la partie afghane d’établir une position consolidée sur cette question », explique le ministère.

MM. Lavrov et Ghani se sont mis d' »accord pour travailler ensemble en vue de fixer une nouvelle date pour la rencontre via des canaux diplomatiques », poursuit-il.

La Russie a annoncé la semaine dernière préparer une réunion internationale sur l’Afghanistan le 4 septembre, précisant y avoir invité les talibans, au lendemain de l’annonce par Ashraf Ghani d’un nouveau cessez-le-feu de trois mois.

Un premier cessez-le-feu de quelques jours avait été décrété entre le gouvernement afghan et les talibans en juin dernier pour la fin du ramadan.

En avril 2017, une conférence internationale sur l’Afghanistan a rassemblé dans la capitale russe des représentants afghans, indiens, iraniens, chinois, pakistanais et ceux des cinq ex-républiques soviétiques d’Asie centrale. Les Etats-Unis ont été conviés, mais n’y ont pas participé.

A l’issue de cette conférence, la Russie et ses alliés ont appelé les talibans à déposer les armes et à négocier directement avec le gouvernement afghan.

La Russie s’est alors dit prête à servir de plateforme pour un tel dialogue entre les belligérants.

Les commentaires sont fermés.