L’Iran effectue un exercice naval dans le Golfe

0
Un destroyer iranien, le 7 avril 2015. (Archives/Farsi news)

L’Iran a effectué jeudi un exercice naval dans le Golfe, quelques jours seulement avant le retour des sanctions américaines contre Téhéran, a indiqué à l’AFP un responsable américain du ministère de la Défense.

Cet exercice intervient à une date inhabituelle, l’Iran conduisant habituellement des opérations de cette nature et de cette échelle plus tard dans l’année, à l’automne.

Une douzaine de bateaux iraniens étaient à la manoeuvre tôt jeudi matin, a confié le responsable militaire, sous couvert d’anonymat.

Il s’agissait principalement, selon cette même source, de petits navires d’attaque, qui n’ont pas approché les vaisseaux américains présents dans la région.

Le capitaine Bill Urban, porte-parole du commandement central américain des armées (CENTCOM), a reconnu dans un communiqué que les Etats-Unis étaient « informés d’un accroissement » des opérations navales de l’Iran dans le Golfe, le détroit d’Ormuz et le golfe d’Oman.

« Nous surveillons cela de près, et nous continuerons à travailler auprès de nos partenaires pour assurer la liberté de navigation et la libre circulation commerciale dans les eaux internationales », a ajouté M. Urban.

Cet exercice survient à une période de tension accrue entre l’Iran et les Etats-Unis, qui se sont retirés en mai de l’accord international censé empêcher Téhéran de se doter de la bombe atomique.

Des responsables américains ont accusé à plusieurs reprises ces dernières années la marine régulière iranienne et le corps des Gardiens de la révolution de provoquer les navires américains dans le Golfe.

Aucun incident de ce type n’a cependant encore eu lieu cette année.

En janvier 2016, les Iraniens ont arrêté brièvement l’équipage de deux petits bateaux de patrouille américains les accusant de naviguer dans ses eaux territoriales. Les dix marins américains avaient été relâchés 24 heures plus tard.

Les commentaires sont fermés.