Le Canada soulève à New York la question du sort des Ouïghours en Chine

0
Le 6 juin 2014, des forces de sécurité participent à une manœuvre militaire à Hetian, dans la région du nord ouest de la Chine de Xinjiang (Archives/AFP)

Le Canada a profité du cadre de l’Assemblée générale des Nations unies à New York pour faire part à la Chine de ses préoccupations concernant les Ouïghours, minorité musulmane turcophone victime de répressions, a indiqué mardi son gouvernement.

« Chaque fois que je suis assis à côté d’un dirigeant du monde, en particulier à côté de ceux (venant de pays) où il y a des inquiétudes sur les droits de l’homme, je soulève la question des droits de l’homme », a déclaré le Premier ministre canadien Justin Trudeau lors d’une intervention devant le Council on Foreign Relations.

« Nous reconnaissons que personne n’est parfait, mais nous allons soulever » le problème, a-t-il ajouté, laissant entendre que le Canada pourrait être plus actif sur le dossier.

La ministre canadienne des Affaires étrangères Chrystia Freeland a précisé de son côté avoir rencontré lundi son homologue chinois Wang Yi à New York pour « soulever le problème des Ouïghours ».

« Nous pensons qu’il est important de parler plus fort des droits de l’homme dans le monde. Nous, qui vivons en liberté, avons l’obligation de nous lever pour les gens qui ne le sont pas », a-t-elle ajouté.

Amnesty International (AI) avait appelé lundi la Chine à faire la lumière sur la « répression massive » dont pourraient être victimes jusqu’à un million de membres de minorités musulmanes dans la vaste région du Xinjiang, dans le nord-ouest chinois.

La Chine a été accusée en août, devant un comité des droits de l’homme de l’ONU, de détenir ou d’avoir détenu un million de personnes dans des centres d’internement de la région, berceau des Ouïghours. Des accusations vigoureusement rejetées par Pékin.

Les Etats-Unis avaient, eux, dénoncé vendredi avec une fermeté inhabituelle le sort de ces musulmans ouïghours internés en Chine.

« Des centaines de milliers, peut-être des millions de Ouïghours sont détenus contre leur gré dans des soi-disant camps de rééducation où ils subissent un endoctrinement politique strict et d’autres abus horribles », avait ainsi déploré le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT #OpLENTUS

Les commentaires sont fermés.