Journée internationale de la paix en ce 70e anniversaire de la Déclaration des droits de l’homme

0

C’était aujourd’hui la Journée internationale de la paix, observée chaque année, partout dans le monde, le 21 septembre. L’Assemblée générale de l’ONU a consacré cette Journée au renforcement des idéaux de paix, tant au sein des nations et des peuples qu’entre ceux-ci.

En 2018 – la journée internationale de la paix pour thème  » Le droit à la paix : 70 ans de la Déclaration universelle des droits de l’homme » qui fête ses 70 ans.

Depuis 2002, cette Journée commence au siège des Nations unies à New York par une cérémonie en présence du secrétaire-général qui fait sonner la Cloche de paix, fabriquée à partir de pièces de monnaie données par des enfants de tous les continents. Cette année, lors de la cérémonie, Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a cité la forte corrélation entre la Journée internationale de la paix et la Déclaration universelle des droits de l’homme (DUDH) en tant que base pour la paix.

À Ottawa, le premier ministre Justin Trudeau a lui aussi souligné la Journée internationale de la paix. Nous reproduisons ici intégralement sa déclaration.

«La paix est la base d’une société juste et égalitaire. Aujourd’hui, en cette Journée internationale de la paix, nous réfléchissons aux progrès réalisés, en nous tournant vers le travail qu’il reste à faire pour créer un monde plus inclusif, pacifique, prospère et sûr pour tous.

«Le thème de cette année, Le droit à la paix: 70 ans après la Déclaration universelle des droits de l’homme, nous rappelle que les droits de la personne sont les éléments de base de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde. Nous avons réalisé des progrès importants depuis l’adoption de la Déclaration des Nations Unies en 1948. Cependant, nous devons faire encore beaucoup plus pour assurer la liberté et l’égalité de tous.

«Le gouvernement du Canada demeure résolu à protéger et à promouvoir les droits de la personne. Nous appuyons tous ceux qui, à travers le monde, réclament courageusement le respect de ces droits fondamentaux et des progrès à ce chapitre. Au pays, nous travaillons fort pour bâtir un Canada où tous les Canadiens se sentent libres d’être eux-mêmes, en toute sécurité, et peuvent aller aussi loin que leurs aspirations les portent.

«L’an dernier, le Canada a annoncé de nouveaux engagements à l’appui des opérations de paix des Nations Unies dans le monde. Ces engagements donneront aux Nations Unies un accès fiable à des ressources militaires et policières dans des zones de conflit. Ils appuieront l’autonomisation des femmes dans tous les aspects de la paix et de la sécurité, en plus de protéger les enfants utilisés comme armes de guerre.

«Le Canada a également mis l’accent sur la paix et la sécurité dans le cadre de sa présidence du G7. Lors de la rencontre des dirigeants au Sommet du G7, nous nous sommes employés à trouver des solutions qui ne laissent personne pour compte et à orienter le programme international en faveur de la paix et de la sécurité. Nous nous sommes engagés à collaborer plus efficacement pour contrer les menaces contre nos démocraties, en plus de partager nos informations et nos analyses et d’améliorer la sécurité en ligne. Alors que nous relevons ensemble les défis de nos jours, ces engagements et d’autres que nous avons pris au Sommet contribueront à la sécurité de nos pays.

«À l’occasion de la Journée internationale de la paix et du 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme, j’invite les Canadiens à réfléchir aux gestes que nous pouvons tous poser pour défendre les droits de la personne, et pour bâtir un pays meilleur et un monde plus pacifique.»

Les commentaires sont fermés.