Ottawa va créer un poste d’ambassadrice pour les femmes, la paix et la sécurité

0
Réunion des femmes ministres des Affaires étrangères, à Montréal, le 22 septembre 2018. (@cafreeland/Twitter)

La ministre des Affaires étrangères, l’honorable Chrystia Freeland, a clôturé avec succès la réunion des femmes ministres des Affaires étrangères à Montréal, coprésidée par Federica Mogherini, la haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission.

La ministre a profité de l’occasion pour annoncer l’intention du gouvernement canadien de créer un poste pour la première ambassadrice du Canada pour le Programme sur les femmes, la paix et la sécurité. L’ambassadrice fournira des conseils pour la mise en œuvre effective du Plan d’action national du Canada sur les femmes, la paix et la sécurité.

De plus, le Canada a confirmé qu’il coprésidera avec l’Uruguay le réseau des responsables des questions liées au Programme sur les femmes, la paix et la sécurité en 2020. À ce titre, les deux pays organiseront une conférence mondiale avec les États membres du réseau, les organisations régionales et les femmes artisanes de la paix du monde entier.

La ministre Freeland a annoncé une contribution de plus de 25 millions de dollars pour renforcer la participation active et significative des femmes dans les processus de paix, soutenir les enquêtes sur les crimes sexuels et basés sur le genre, instaurer une paix durable et inclusive et promouvoir le renforcement du pouvoir des femmes et l’égalité des genres dans les pays en développement. Tous ces projets soulignent le rôle important que les organisations regroupant des femmes peuvent jouer sur le terrain afin d’aider à la stabilisation de leurs collectivités et de leurs pays.

À la réunion des femmes ministres des Affaires étrangères, la ministre Freeland a réitéré l’engagement du Canada à promouvoir le rôle crucial des femmes en matière d’affaires étrangères. Au cours de deux journées de rencontres, les ministres ont discuté de la façon de consolider la place des femmes et ont saisi l’occasion d’écouter le point de vue de militants pour les droits des femmes et de dirigeants de la société civile. Ces femmes inspirantes ont partagé leurs recommandations pour faire progresser un programme féministe sur la scène internationale.

Projets dans le cadre du Programme pour la stabilisation et les opérations de paix
Les projets du PSOP du Canada appuient des projets et des initiatives dans les domaines de la prévention des conflits, du dialogue, de la médiation, de la stabilisation, de la consolidation de la paix et du rétablissement après un conflit. Les projets annoncés aujourd’hui correspondent directement aux objectifs énoncés dans le Plan d’action national du Canada sur les femmes, la paix et la sécurité.

Initiative des femmes Nobel – Réseau des femmes pour la pacification de la péninsule coréenne
Financement annoncé : 160 440 $
Échéancier : Un an, exercice 2018-2019

Ce projet vise à renforcer la participation active et significative des femmes au processus de paix sur la péninsule coréenne. Le financement du Canada permettra de soutenir le réseau de collaboration composé de femmes travaillant en faveur de la paix en Asie du Nord-Est et dans d’autres pays d’intervenants clés. Les principales activités comprennent l’organisation de tables rondes, le réseautage, la formation et l’identification de champions de l’inclusion des femmes dans les processus de paix.

Global Network of Women Peacebuilders – Faire progresser le Programme sur les femmes, la paix et la sécurité à l’échelon local
Financement annoncé : 659 176 $
Échéancier : Un an, exercice 2018-2019

Ce projet vise à encourager la participation active et significative des femmes en Colombie, en République démocratique du Congo, en Irak, au Nigéria et en Ukraine à la mise en œuvre de la résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations Unies sur les femmes, la paix et la sécurité, ainsi que dans les processus de paix et de consolidation de la paix.

Femmes médiatrices – Faciliter le plein potentiel des femmes dans les processus de paix
Financement annoncé : 967 506 $
Échéancier: Un an, exercice 2018-2019

Ce projet vise à préparer les femmes des pays touchés par un conflit dans les pays francophones du Sahel à participer de manière significative aux processus de paix, en cours ou futurs. Le projet offrira une formation technique aux femmes leaders qui se sont distinguées dans leurs collectivités par leur engagement politique, économique ou social.

ONU Femmes – Soutenir les enquêtes sur les crimes sexuels et fondés sur le genre
Financement annoncé : 1 388 657 $
Échéancier : Trois ans, de 2016 à 2019

Le Canada fournit un appui pour améliorer la capacité de la communauté internationale à enquêter sur les incidents de violence sexuelle et fondée sur le genre dans les États touchés par un conflit, et à intenter les poursuites connexes. Le financement canadien est utilisé pour déployer des experts en médecine légale, juridique et autres en vue de mener des enquêtes sur les crimes de violence sexuelle et fondée sur le genre au Myanmar, en Syrie, en République démocratique du Congo, au Soudan du Sud, au Burundi, au Yémen et au Kosovo, et travailler avec la Cour pénale internationale. L’augmentation de près de 1,4 million de dollars permettra d’appuyer des enquêtes supplémentaires et des efforts de collecte d’éléments probants. Ce financement s’ajoute aux 2,1 millions de dollars annoncés en novembre 2017 et aux 550 000 dollars supplémentaires annoncés en mars 2018.

MADRE – Initiative communautaire afro-colombienne pour une paix durable et inclusive en Colombie
Financement annoncé : 617 774 $
Échéancier : Deux ans, de 2017 à 2019

L’objectif de ce projet est de soutenir les droits des collectivités afro‑colombiennes dans la mise en œuvre de l’accord de paix colombien, en particulier le chapitre ethnique de l’accord qui prévoit un ensemble de principes, de mesures de protection et de garanties visant à assurer le respect des droits des collectivités et à rétablir les droits qui ont été violés à la suite du conflit.

Fonds de contributions volontaires des Nations Unies pour les peuples autochtones – Aide au Fonds de contributions volontaires des Nations Unies pour les peuples autochtones
Financement annoncé : 250 000 $
Échéancier : Un an, échéancier 2018-2019

Les peuples autochtones sont parmi les plus vulnérables lors des conflits, en raison de la situation de pauvreté, de la marginalisation politique et de la discrimination systématique auxquelles trop d’entre eux sont encore confrontés. Bien qu’importants en nombre, ils sont souvent des victimes invisibles. Le soutien du Canada permettra d’accroître leur participation significative aux principaux organes des Nations Unies et au sein de leurs communautés, de même qu’à appuyer le travail du Rapporteur spécial des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones.

Projets de Voix et leadership des femmes
Le programme Voix et leadership des femmes soutient les organisations et les réseaux de femmes locaux et régionaux qui s’emploient à promouvoir les droits des femmes de même que le renforcement du pouvoir des femmes et l’égalité des genres dans les pays en développement.

Dans le cadre du programme Voix et leadership des femmes, le Canada travaillera avec des partenaires pour : 1) améliorer la gestion et la viabilité des organisations locales et régionales pour les droits des femmes (ODF); 2) accroître l’efficacité des programmes des ODF et la sensibilisation pour faire progresser l’égalité des genres et le renforcement du pouvoir des femmes et des filles; 3) accroître l’efficacité des plateformes, des réseaux et des alliances d’envergure nationale et régionale sur les droits des femmes afin d’influer sur les changements de politiques, légaux et sociaux.

La liste ci-dessous présente les partenaires et le financement des quatre projets du programme Voix et leadership des femmes annoncés aujourd’hui :

Voix et leadership des femmes Afghanistan – Fondation pour l’Asie
Financement annoncé : 8,4 millions de dollars
Échéancier : Cinq ans, de 2018 à 2023

Voix et leadership des femmes Sri Lanka – Fondation pour l’Asie
Financement annoncé : 3 millions de dollars
Échéancier : Cinq ans, de 2018 à 2023

Voix et leadership des femmes Bangladesh – Manusher Jonno Foundation
Financement annoncé : 7 millions de dollars
Échéancier : Cinq ans, de 2018 à 2023

Voix et leadership des femmes Pérou – Cuso International
Financement annoncé : 5,25 millions de dollars
Échéancier : Cinq ans, de 2018 à 2023

Citations

« Ces deux derniers jours, des femmes ministres des Affaires étrangères du monde entier se sont réunies à Montréal pour discuter de questions mondiales urgentes. Les femmes sont de puissantes agentes de changement et de paix. Je suis ravie d’avoir accueilli mes collègues au Canada et je suis impatiente de poursuivre notre collaboration au cours des prochains jours et des prochains mois. »
– L’hon. Chrystia Freeland, C.P., députée fédérale, ministre des Affaires étrangères

Faits en bref

Le Programme sur les femmes, la paix et la sécurité est basé sur la résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations Unies, adoptée en 2000, et sept résolutions ultérieures sur les femmes, la paix et la sécurité. Ce programme vise à accroître la participation significative des femmes aux négociations de paix et aux autres efforts de paix et de sécurité, et à protéger les femmes et les filles contre la violence sexuelle et fondée sur le genre dans les conflits.

Le réseau des responsables des questions liées au Programme sur les femmes, la paix et la sécurité est une tribune internationale de 76 États membres et de six organisations régionales, travaillant en étroite collaboration avec les organismes des Nations Unies et la société civile. Son objectif est de diffuser les pratiques exemplaires et d’aider tous les États membres à faire progresser la mise en œuvre de toutes les résolutions sur les femmes, la paix et la sécurité adoptées par le Conseil de sécurité.

Le 26 août 2016, le gouvernement du Canada a annoncé le lancement du Programme pour la stabilisation et les opérations de paix (PSOP) d’Affaires mondiales Canada. Pour la période 2016 à 2019, le programme dispose d’un budget de 450 millions de dollars et le Budget de 2018 a confirmé le financement continu du programme. Par le biais du PSOP, le Canada travaille avec des alliés et des partenaires afin de mettre un terme aux conflits violents, d’assurer la sécurité et de créer un espace pour le dialogue et la résolution des conflits.

En juin 2017, le Canada a lancé son nouveau programme Voix et leadership des femmes dans le cadre de sa Politique d’aide internationale féministe. Le Canada s’est engagé à affecter 150 millions de dollars sur cinq ans pour répondre aux besoins des organisations de femmes locales dans les pays en développement qui s’efforcent de promouvoir les droits des femmes et des filles et l’égalité des genres.

Les commentaires sont fermés.