Somalie: victime d’une attaque, l’armée américaine réplique et tue 18 shebab

0
Militants shebabs en Somalie (Archives/AlNahry)

L’armée américaine a bombardé vendredi des positions de combattants islamistes somaliens shebab, affiliés à Al-Qaïda, au sud du pays vendredi, tuant dix-huit d’entre eux, un raid aérien de « légitime défense », ont annoncé les autorités.

« Les forces américaines ont mené une frappe de légitime défense, visant des combattants shebab à 50 kilomètres au nord ouest de Kismayo », au sud du pays, indique un communiqué du commandement américain pour l’Afrique diffusé samedi.

« La frappe aérienne américaine a été menée contre des combattants après que les Etats-Unis et leurs partenaires ont été attaqués », un raid mené « en coordination avec le gouvernement fédéral de la Somalie », précise le texte.

Le communiqué n’apporte pas davantage de détails sur les conditions de l’attaque dont le commandement américain dit avoir fait l’objet.

« Nous estimons actuellement que 18 terroristes ont été tués par la frappe. Deux autres terroristes ont été abattus par les forces somaliennes » pendant le combat, poursuit le texte.

Les Etats-Unis soutiennent la lutte contre les shebab, menée par le gouvernement fédéral somalien et la force de l’Union africaine en Somalie (Amisom), présente dans le pays depuis 2007.

Les shebab ont juré la perte du gouvernement fédéral, soutenu par la communauté internationale et les 20.000 hommes de la force de l’Union africaine en Somalie (Amisom).

Chassés de Mogadiscio en 2011, les shebab ont ensuite perdu l’essentiel de leurs bastions. Mais ils contrôlent toujours de vastes zones rurales d’où ils mènent des opérations de guérilla et des attentats suicides, y compris dans la capitale somalienne, contre des cibles gouvernementales, sécuritaires ou civiles.

Les commentaires sont fermés.