Xi Jinping ira en Russie pour un sommet auquel Kim est invité

0
Photo fournie le 27 mars 2018 par l’agence nord-coréenne Kcna du leader nord-coréen Kim Jong-Un (g) et du président chinois Xi Jinping à Pékin. (KCNA VIA KNS/AFP/Archives)

Le président chinois Xi Jinping se rendra la semaine prochaine en Russie pour un sommet international auquel le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un est invité mais n’a pas confirmé sa participation.

M. Xi participera au IVe Forum économique de l’Est que la Russie organise tous les ans depuis 2015 à Vladivostok, son grand port du Pacifique, a annoncé devant la presse le ministre assistant aux Affaires étrangères, Zhang Hanhui.

Le numéro un chinois n’a encore jamais assisté à ce rendez-vous organisé aux portes de la Chine.

Le président russe Vladimir Poutine a également invité le Japon et les deux Corées à assister à ce sommet, qui se déroulera du 11 au 13 septembre. Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a confirmé sa participation mais pas Kim Jong Un, qui ne s’est jamais rendu en Russie depuis son arrivée au pouvoir fin 2011.

Si le dirigeant nord-coréen se rendait à Vladivostok, il s’agirait de sa première participation à un sommet multilatéral — en contrepoint à son sommet bilatéral de juin à Singapour avec le président américain Donald Trump.

Si la Russie et la Chine, alliées des Nord-Coréens dans le conflit des années 1950-53, réclament la dénucléarisation de la Corée du Nord et assurent appliquer les sanctions internationales contre ce pays, Moscou comme Pékin ont rejeté les menaces de guerre proférées l’an dernier par M. Trump à l’encontre de Pyongyang.

Américains et Nord-Coréens ont depuis amorcé un rapprochement spectaculaire mais la dynastie des Kim n’a toujours pas fourni de garanties sur la fin de son programme nucléaire.

Les deux Corées doivent quant à elles tenir un sommet du 18 au 20 septembre à Pyongyang, le troisième rendez-vous entre M. Kim et le Sud-Coréen Moon Jae-in depuis le début de l’année.

Les commentaires sont fermés.