Le WAINWRIGHT LOCKDOWN de mai 2018 finalement levé !

0

BFC Wainwright, Ab. – Ce matin, le colonel Hugo Forest, commandant de la 25e Brigade de Valcartier, a annoncé la levée du Wainwright Lockdown 2018 qui est en vigueur depuis le 10 mai 2018.

C’est quelques 900 militaires de Valcartier et environ 150 soldats américains qui seront enfin libérés des espèces de gros dômes blancs qui se trouvent à P12 sur la base de Wainwright en Alberta. Les militaires devraient retrouver leurs familles dysfonctionnelles d’ici quelques jours.

En effet, le colonel Forest a fait détenir les quelques 1050 soldats sous son commandement participant à MAPLE RESOLVE 2018, après une brèche de sécurité majeure sur l’exercice.

Selon nos sources, un groupe de soldats (fort probablement des 22) auraient fait une brèche dans le concertina d’une zone secrète d’un détachement du 31e Régiment de Guerre Électronique (EW), dans le but de voler leur drapeau. «Évidemment la brèche dans une zone secrète est assez grave, mais le vol d’un drapeau, ça c’est extrêmement sérieux», nous a fait savoir le colonel Forest.

Des conditions de détention misérables

Le 10 mai 2018, en plein MAPLE RESOLVE, les militaires de la brigade ont été formés sur parade avant d’être amenés dans les dômes blancs, pour ce qui allait devenir un lockdown de cinq mois: «Au début on pensait qu’on serait là juste quelques heures. On avait juste le droit de sortir pour fumer et on devait retourner en dedans. On était tassé comme des sardines… Quand ils ont commencés à nous distribuer des box lunchs, on savait qu’on serait là pour un bout de temps…», explique le caporal William Jalbert du 25e Régiment de Génie de Combat.

Lire la suite de l’article sur Le Bleu et Or >>

Le Bleu et Or est un journal de nouvelles militaires satiriques couvrant le vaste spectre de la réalité quotidienne des militaires canadiens. Alternant ses nouvelles entre le monde des Réguliers et des Réservistes, personne n'échappe à ce blogue bourré de sarcasme et de cynisme.

Les commentaires sont fermés.