HUMOUR | La nouvelle directive sur la tenue de combat autorise le port d’insignes

15
Temps de lecture estimé : 1 minute

L’adjudant-chef Rick O’Donnell, sergent-major des Forces Armées Canadiennes, a annoncé ce matin que les membres des Forces pourraient, sous peu, porter des insignes distinctifs sur leurs uniformes de combat.

L’adjudant-chef O’Donnell a en effet fait savoir, dans un communiqué de presse, que les militaires fuyaient l’armée comme la peste depuis la fin de l’Afghanistan et donc qu’il fallait donner des bonbons aux troupes pour préserver une certaine rétention.

«Ces jours-ci nous publions directives après directives pour faire plaisir à nos petites princesses pour qu’ils arrêtent de chialer et de quitter l’armée… On leur a donné leurs maudites bottes, leurs maudites barbes, ils vont pouvoir fumer des joints et là on va leur donner leurs maudites patches… Rendu là on sait pu trop qu’est-ce qu’ils veulent d’autres? De l’équipement de qualité? Des exercices intéressants? De vrais tours? Tsé», nous a dit l’adjudant-chef O’Donnell, visiblement épuisé et irrité.

Les militaires pourront donc porter des insignes à attaches velcro sur leurs uniformes de combat. Ces insignes désigneront la division, la brigade, les qualifications et la spécialisation des militaires. «Ces idiots-là mettent n’importe quoi sur leurs velcros depuis l’arrivée du nouvel imperméable en 2009. Aussi bien décriminaliser tout ça pis contrôler ce qu’ils se collent dessus…», a terminé l’adjudant-chef O’Donnell.

Lire la suite de l’article sur Le Bleu et Or >>