Infanterie 0010 #524 En souvenir du caporal Chwinn

0

Après une semaine d’absence me revoilà. Ce strip a été long à faire pour tout un tas de raison.

Chwinn de Denis Bisson.Si je vous parle d’un certain Chwinn ça vous dit quelque chose ? Elle fut, en quelque sorte, la BD officielle sur les Forces armées canadiennes car elle paraissait dans ADSUM, le journal de la base de Valcartier. Denis Bisson, son auteur, y travaillait d’ailleurs encore quand j’ai commencé  »Infanterie 0010 ». À part que nos personnages étaient tous des  »22 » les sujets et gags étaient très différents.

Chwinn était beaucoup plus famillial que ma propre BD et bien moins vulgaire.

Si Denis Bisson avait toujours été vague sur où Chwinn était dans le bataillon (on le verra conduire un VBL-3, Tirer depuis le tourelle, souvent tirer une tobogan et même conduire un char Leopard) j’avais cru comprendre qu’il travaillait surtout dans le QM de compagnie. En tout cas une passe de vacances clairement montré dans un de ses gags ne m’avait laissé aucun doute.

Mais Chwinn touchait, et gaffait, à peu près tout ce que l’on pouvait trouver à Valcartier, et Gagetown, et dans sa vie civil, etc.

Les Vandoos, de AvaryJ’ai eu l’idée de ce strip quand Bisson m’a fait remarquer que j’allais bientôt atteindre 524 gags (sans compter les hors-série, dessin humoristique à part et autres) car sa propre BD c’était arrêté à ce nombre. Faisant, à ma connaissance, de  »Infanterie 0010 » la plus grosse BD sur les Forces armées canadiennes.

De plus j’ai toujours voulu le dessiner au moins une fois. Je trouve intéressant de voir des personnages dessinés avec un style différent que son créateur.

Herbie, de Coughlin.
Aujourd’hui, à part un petit dessins de temps en temps, Bisson ne semble plus travailler sur son Caporal Chwinn. Et à part une page facebook à son effigie il est maintenant assez dur de tomber sur ses gags. Mais je vous le suggère si vous le pouvez.

À ce que j’en sais, je suis le quatrième à faire un BD d’humour sur l’Armée canadienne. Il y avait Chwinn, la plus connus de tous. Mais vers la fin des années 90 il y avait « Les Vandoos » de Avary dont le gros de ce que j’ai lu, se déroulait surtout en Bosnie.

Et enfin, pendant la Deuxième guerre mondiale, il y avait (je n’ai trouvé que des planches en Anglais) Herbie, qui m’a bien amusé aussi.

Bon je me remets au boulot. Je devrais avoir un strip sur l’Halloween à temps. Bonne semaine à tous.

Jonathan Girard s'est enrôlé dans les Forces armées canadiennes en septembre 2005 et a rejoint le Royal 22e Régiment en juin 2006. Passionné de BD depuis toujours, il dessinait beaucoup lors des exercices avant finalement de se lancer et de rendre son travail public.

Les commentaires sont fermés.