Fin de la Conférence des ministres de la Défense des Amériques

0
Le ministre de la Défense nationale Harjit Sajjan, participant à la Conférence des ministres de la Défense des Amériques. (@S_Cienfuegos_Z/Twitter)

Aujourd’hui, le ministre de la Défense Harjit S. Sajjan a conclu trois jours de réunions avec ses partenaires des Amériques lors de la 13e CMDA, au Mexique, qui a lieu tous les deux ans. Organisée par le Secrétariat des forces armées du Mexique (SEDENA), les discussions de cette année ont porté sur cinq thèmes principaux: l’aide humanitaire et les secours en cas de catastrophe, la protection de l’environnement et la résistance aux changements climatiques, les opérations de recherche et sauvetage, les perspectives de genre et l’évolution du rôle des forces armées dans la sécurité et la défense.

La Conférence des ministres de la Défense des Amériques (CMDA) est un élément important de l’engagement du Canada dans l’hémisphère occidental. Il s’agit du seul forum qui rassemble les ministres de la Défense de partout dans les Amériques afin de discuter d’enjeux de défense et de sécurité.

La conférence a eu pour principal résultat l’adoption de la Déclaration de Cancún qui réitère l’engagement de longue date de la CMDA en faveur du maintien de la paix, du respect et des droits de la personne ainsi que de la sauvegarde de la sécurité des populations civiles.

En marge de la Conférence, le Canada a signé un accord de coopération de défense avec le Mexique, ce qui représente une étape importante dans l’évolution de la relation bilatérale entre les deux pays. Cet accord encouragera la poursuite de la collaboration dans de nombreux domaines clés, notamment l’éducation en matière de défense, la formation et le renforcement des capacités, les opérations de soutien de la paix ainsi que l’aide humanitaire et les secours en cas de catastrophe.

Le ministre Sajjan a également signé une lettre d’intention avec le Chili pour souligner l’engagement commun en faveur de l’égalité des sexes et officialiser la coopération bilatérale à l’appui de la Résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations Unies sur les femmes, la paix et la sécurité.

Pendant la conférence, le ministre Sajjan a tenu des réunions bilatérales sur des enjeux de défense dans les Amériques avec ses homologues de l’Argentine, du Brésil, du Chili, de la Colombie, de la Jamaïque, du Mexique, du Pérou et de l’Uruguay.

Citation

«En tant que pays des Amériques, nous dépendons les uns des autres pour le commerce, les échanges culturels et la sécurité. C’est pourquoi, face à l’incertitude mondiale, nous devons saisir toutes les occasions de tirer parti de nos partenariats et de partager nos connaissances pour trouver des solutions nouvelles et novatrices à nos défis communs en matière de défense et de sécurité. Pour cette raison, des forums comme celui de la CMDA sont importants, non seulement pour l’Amérique du Nord et l’hémisphère ouest, mais aussi pour le monde entier alors que nous travaillons tous ensemble pour un monde plus pacifique, inclusif et prospère.», Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense nationale

En bref

·Créée en 1995, la CMDA est le seul forum qui rassemble les ministres de la défense et de la sécurité de partout dans les Amériques afin de discuter d’enjeux régionaux à un niveau stratégique. À ce titre, la Conférence fait partie intégrante de l’engagement du Canada dans les Amériques, en plus de constituer une plateforme unique pour faire progresser les priorités en matière de défense et interagir avec les 34 États membres.

·Pour souligner le leadership mondial du Canada dans la promotion de l’égalité des sexes, la lieutenant-général des Forces canadiennes Christine Whitecross, commandante du Collège de défense de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN) à Rome, a fait partie d’un groupe d’experts lors de la Conférence. Elle a également présenté des observations sur l’importance et les avantages de l’intégration de l’égalité des sexes dans les forces de défense et de sécurité.

·Les efforts menés par les Forces armées canadiennes dans la région incluent notamment l’Op CARIBBE, qui vise à lutter contre le trafic illicite de drogues dans la mer des Caraïbes, et le programme d’instruction et de coopération militaire, qui a pour but d’assurer le leadership des partenaires et de leur offrir d’autres formations. Ces efforts comprennent aussi de l’aide humanitaire et des secours en cas de catastrophe, dont le déploiement de l’Équipe d’intervention en cas de catastrophe (EICC), aux pays sinistrés qui en font la demande.

Les commentaires sont fermés.