ONU: échanges acrimonieux entre Saoudiens et Iraniens en fin d’Assemblée générale

0
L’Assemblée générale de l’ONU, le 2 avril 2013 à New York. (Archives/AFP)

L’Assemblée générale annuelle des Nations unies s’est achevée lundi par des échanges acrimonieux entre l’Arabie saoudite et l’Iran, chacun accusant l’autre de soutenir le terrorisme dans le monde.

Dans le cadre du débat général organisé depuis six jours au niveau des chefs d’Etat et de gouvernement, la procédure prévoit un droit de réponse de dix minutes maximum à partir de son banc dans l’hémicycle, une fois les 193 discours des pays membres achevés.

Premier à l’utiliser, un diplomate iranien a dénoncé des « allégations fausses » de l’Arabie saoudite, selon lesquelles l’Iran « appuie le terrorisme ». « C’est amusant et très étrange alors que tout le monde sait que l’Arabie saoudite soutient le terrorisme de manière plus qu’abondante », a-t-il lancé.

« La source du terrorisme, qui vise les innocents du Moyen-Orient à l’Afrique du nord en passant par l’Europe, est le Royaume d’Arabie saoudite », a insisté la délégation iranienne, en brandissant des photos d’enfants tués récemment dans des bombardements au Yemen par la coalition arabe dirigée par les Saoudiens.

La délégation saoudienne a répliqué en dénonçant un régime iranien « qui a toujours recours aux mensonges ». « Des missiles balistiques de fabrication iranienne continuent d’être lancés sur l’Arabie saoudite » par les rebelles yéménites houthis, a affirmé une diplomate saoudienne.

« Nous réitérons notre appel à l’Iran afin qu’il fasse preuve d’une conduite responsable au lieu de continuer d’alimenter l’extrémisme et de soutenir les groupes terroristes », a-t-elle ajouté.

Selon l’ONU, lors du débat de cette année, 77 présidents, 5 vice-présidents, 44 chefs de gouvernement, 4 vice-Premiers ministres, 54 ministres, un ministre adjoint et 8 chefs de délégations diplomatiques, ont pris la parole en six jours. Dans le même temps, 443 évènements ont été organisés à New York en marge de l’Assemblée générale de l’ONU, sur des sujets très divers.

Les commentaires sont fermés.