Les États-Unis commandent 255 avions de combat F-35 à Lockheed Martin

0
Un F-35 prêt au décollage. (Lockheed Martin)

Le département américain de la Défense a passé auprès du groupe Lockheed Martin une commande portant sur 255 avions de combat F-35 et s’élevant à 22,7 milliards de dollars U.S., selon un communiqué diffusé mercredi.

Cent six de ces appareils sont destinés à l’armée américaine, dont 64 F-35A pour l’armée de l’Air, 26 F-35B pour les Marines et 16 F-35C pour la Marine.

Parmi les autres avions commandés, 89 sont destinés à des clients ne dépendant pas du département de la Défense et 60 à des armées étrangères, précise le communiqué.

Gros fournisseur du Pentagone, Lockheed Martin devrait recevoir une avance de 6 milliards de dollars pour cette commande, censée être finalisée en mars 2023.

Le F-35 est un appareil ultra-moderne, doté de hautes technologues, censé échapper aux radars les plus perfectionnés.

Lancé au début des années 1990, il est produit par Lockheed Martin, et ses moteurs par une autre entreprise américaine, Pratt & Whitney.

C’est le plus cher des programmes d’armement de l’histoire militaire américaine, avec un coût estimé au total à près de 400 milliards de dollars pour l’armée américaine, pour un objectif de près de 2.500 appareils à produire dans les décennies à venir.

Selon des chiffres du Pentagone datant de début octobre, 320 F-35 ont été livrés dans le monde, dont 245 aux Etats-Unis.

La fabrication des avions compris dans la commande dévoilée mercredi sera principalement concentrée aux Etats-Unis, à Fort Worth au Texas (à hauteur de 57%), à El Segundo en Californie (14%) et à Orlando en Floride (4%) notamment. Environ 9% des tâches seront effectuées à Warton au Royaume-Uni et 4% à Cameri en Italie.

Le Pentagone a aussi annoncé mercredi avoir commandé à Lockheed Martin huit hélicoptères MH-60R, pour un montant de 382 millions de dollars.

La patronne du groupe, Marillyn Hewson, avait souligné à l’occasion de la publication des résultats du groupe en octobre que les actuelles prévisions sur le budget des Etats-Unis en 2019 « reflétaient un soutien continu pour le portefeuille » de produits de Lockheed Martin, avec notamment une augmentation des dépenses pour les F-35.

Les commentaires sont fermés.