Huitième édition du Dîner du Souvenir pour soutenir nos vétérans (PHOTOS)

84
122 vétérans, militaires des trois armes, élèves-officiers du Collège militaire royal de Saint-Jean, chefs d’entreprises, politiciens et membres de la communauté militaire se sont réunis le jeudi 8 novembre au club de golf Beaconsfield pour soutenir la Fondation québécoise des vétérans. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)
Temps de lecture estimé : 2 minutes


Pour la huitième année, le Dîner du souvenir au profit de la Fondation québécoise des vétérans a été organisé au club de golf Beaconsfield, avec comme conférencier invité John Parisella.

Jeudi 8 novembre, 122 personnes se sont donc retrouvées au club de golf Beaconsfield pour une bonne cause annuelle.

Depuis octobre 2017, la Fondation de l’Hôpital Sainte-Anne a évolué pour devenir la Fondation québécoise des Vétérans. En effet, après près de 20 ans à dédier l’ensemble de ses ressources à l’amélioration de la qualité de vie des Vétérans qui résident à l’Hôpital Sainte-Anne ou qui y reçoivent des soins et services, la Fondation a décidé d’élargir son champ d’action à la grandeur de la province. Ainsi, la Fondation québécoise des Vétérans maintiendra et même, amplifiera son soutien aux Vétérans de l’Hôpital Sainte-Anne tout en offrant aide et service à tous les Vétérans résidant au Québec qui éprouvent des difficultés lors de leur transition à la vie civile.

Avec pas moins de 122 invités, c’est tout près de 20 000 $ qui aura été amassé au cours de la soirée pour la Fondation québécoise des vétérans, afin de soutenir le bien-être et la qualité de vie des vétérans au Québec.

Les invités comprenaient des vétérans, des militaires des trois armes, des élèves-officiers du Collège militaire royal de Saint-Jean, des chefs d’entreprises, des politiciens et des membres de la communauté militaire. John Parisella, qui a occupé au cours de sa carrière de multiples fonctions sur la scène publique, à titre notamment de directeur de cabinet de premiers ministres, d’auteur, de gestionnaire en affaires, d’analyste politique et de délégué général du Québec à New York, a livré un discours passionnant et passionné sur les élections américaines de mi-mandat et ses éventuelles conséquences.

Dans la grande tradition d’un dîner régimentaire militaire la soirée s’est conclue par les toasts à la Reine et les marches régimentaires, tout en buvant un verre de porto.