Maureen Wellwood: une «22» parmi les 100 femmes les plus influentes au pays

0
La lieutenant-colonel Maureen Wellwood, alors qu’elle participait d’octobre 2009 à septembre 2010, à l’opération Athena à Kandahar, en Afghanistan, en tant que J5 Plans du quartier général de la brigade de la Force opérationnelle interarmées en Afghanistan. (Facebook)

Honneur aux femmes de combat: le 22 novembre, une «22», la Lieutenant-colonel Maureen Wellwood qui a servi en ex-Yougoslavie, en Bosnie et en Afghanistan, et qui est aujourd’hui commandant du Centre d’instruction de la 2e Division du Canada, a été reconnue parmi les 100 femmes les plus influentes au pays par le Women’s Executive Network qui décerne chaque année les 100 Top Awards.

Le Women’s Executive Network est une organisation qui a pour mission de promouvoir, développer et reconnaître les femmes professionnelles au Canada. L’organisation, centrée sur l’autonomisation des femmes et la création d’un changement social positif, assure sa mission par le biais de programmes de formation, d’événements, de mentorat, de réseautage, de récompenses et de reconnaissance.

C’est ainsi que les prix Top 100 permettent de reconnaître dans les secteurs privé, public et à but non lucratif les dirigeantes de talent qui sont une source d’inspiration «pour inciter les femmes de la génération actuelle et de la prochaine génération à repousser les frontières du possible.» et à ne jamais abandonner.

«Ne jamais abandonner: l’échec est une occasion d’apprendre. Je ne me souviens pas d’avoir beaucoup échoué avant ma carrière militaire, mais j’ai appris depuis que bon nombre des meilleures réalisations sont le fruit d’efforts multiples et de succès cumulés. Non seulement cette connaissance m’encourage à repousser mes limites, mais elle m’aide également à être un meilleur leader, capable d’être en relation avec ceux qui ont affaire à un certain élément d’échec. L’échec lui-même ne définit jamais une personne; c’est sa réaction à l’échec qui est révélatrice de son caractère.» Lieutenant-colonel Maureen Wellwood.

La lieutenant-colonel Wellwood se retrouve cette année parmi les premières femmes dans leur domaine, qui ont grandement contribué à la société dans la catégorie «Trailblazers & Trendsetters» (pionnières et précurseures).

Née à London, en Ontario, Maureen Wellwood a commencé sa carrière militaire à l’âge de 18 ans avec le 1er bataillon du Royal New-Brunswick Regiment. Après avoir fréquenté le Collège militaire Royal Roads et obtenu son diplôme du Collège militaire royal de Saint-Jean en 1994, elle a terminé sa formation d’officier d’infanterie en 1995 et est devenue membre du Royal 22e Régiment. Elle a servi avec les 1er et 2e bataillons entre 1995 et 2014, y compris divers postes au sein du personnel ainsi que le poste de commandant de peloton et de compagnie et le rôle de commandant adjoint.

La Lieutenant-colonel Wellwood a participé à trois opérations expéditionnaires à l’étranger. En 1996-1997, elle a servi dans l’ex-Yougoslavie en tant que commandant de peloton d’infanterie auprès de la Force de mise en oeuvre de l’OTAN (IFOR). De nouveau en Bosnie en 1999-2000, elle était l’officier des opérations d’information du groupement tactique du 1er Bataillon, Royal 22e Régiment, au sein de la Force de stabilisation de l’OTAN (SFOR). Enfin, d’octobre 2009 à septembre 2010, elle a participé à l’opération Athena à Kandahar, en Afghanistan, en tant que J5 Plans du quartier général de la brigade de la Force opérationnelle interarmées en Afghanistan. Le Lcol Wellwood a également participé à deux opérations nationales, dont l’opération Recuperation Région de Montréal et opération Lotus lors de l’inondation près de Saint-Jean-sur-Richelieu en 2011.

Dans ses fonctions extra-régimentaire, la lieutenant-colonel Wellwood a été instructeur et commandant de division à l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes de 2000 à 2003 et directeur des opérations nationales et actuelles au quartier général de l’ancien Secteur de la Force terrestre / Québec. Force opérationnelle inter-armée (SQFT / FOI (Est)) à Montréal de 2007 à 2008. De 2014 à 2017, elle a travaillé en soutien direct aux ministres et ministres associés de la Défense nationale. Promue à son grade actuel en janvier 2016, elle est la première femme de l’infanterie canadienne à atteindre le grade de lieutenant-colonel.

Maureen Wellwood a pris en juin 2017 le commandement du Centre d’instruction de la 2 Division du Canada, où elle dirige une équipe dédiée à l’entraînement individuel des membres de la 2 Division de l’Armée canadienne. L’équipe réussit à qualifier chaque année près de 2 500 militaires dans différents domaines de compétences techniques et de leadership et constitue un élément clé de la réalisation d’objectifs stratégiques tels que le renforcement des réserves de l’armée et la génération de soldats de grande qualité pouvant être employés à diverses tâches et missions. .

La lieutenant-colonel Wellwood est titulaire d’un baccalauréat en études militaires et stratégiques du Collège militaire royal de Saint-Jean, d’une maîtrise en études de la défense du Collège militaire royal et d’une maîtrise en leadership en éducation de l’Université Yorkville.

Les commentaires sont fermés.