Canada: amélioration des capacités d’observation de la Terre depuis l’espace

43
Le satellite canadien Radarsat 2 (Photo: Agence spatiale canadienne)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Le satellite canadien Radarsat 2 (Photo: Agence spatiale canadienne)

Le gouvernement du Canada annonce l’octroi de contrats visant à améliorer les capacités d’observation de la Terre depuis l’espace.

Dans le cadre de la politique de défense du Canada Protection, Sécurité, Engagement, le gouvernement du Canada s’est engagé à accorder la priorité au renseignement, à la surveillance et à la reconnaissance (RSR) interarmées. Le RSR est primordial pour fournir au Canada une vue d’ensemble claire des approches terrestres et aériennes du pays, pour surveiller l’Arctique et pour permettre le bon déroulement de toutes les opérations militaires des FAC, et ce, afin de protéger le Canada, d’assurer la sécurité en Amérique du Nord et de poursuivre l’engagement dans le monde.

À l’appui de cet engagement continu, le ministère de la Défense nationale (MDN), par l’intermédiaire de Services publics et Approvisionnement Canada, a octroyé 12 contrats totalisant 6,7 millions de dollars à huit fournisseurs canadiens. Ces contrats permettront d’améliorer les capacités d’attribution de tâches, de collecte, de traitement, d’exploitation et de diffusion des prochains satellites canadiens d’observation de la Terre. Marc Garneau, ministre des Transports, au nom de Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense nationale, a octroyé les contrats dans le cadre du Programme de sciences et technologie pour la connaissance de la situation dans tous les domaines (CSTD). Ces contrats, qui sont modelés sur la structure du Programme de recherche d’innovation pour la défense, sont financés en parts égales par le gouvernement et l’industrie, pour un investissement conjoint total de 13,2 millions de dollars.

Ces projets de recherche et développement de pointe permettront de créer des solutions et des outils novateurs afin de maintenir, d’améliorer et de moderniser les capacités d’observation de la Terre des FAC et ainsi d’avoir une connaissance de la situation précise, opportune et permanente du territoire canadien et de ses approches terrestres et maritimes, ainsi que d’autres domaines d’intérêt à l’étranger.

 Citation

 «Par l’intermédiaire de la politique de défense Protection, Sécurité, Engagement, notre gouvernement veille à ce que les femmes et hommes des Forces armées canadiennes disposent des outils et de l’équipement nécessaires pour accomplir l’important travail que nous leur confions. Avoir des outils de RSR de pointe est essentiel pour que les Forces armées canadiennes puissent mener à bien leurs missions.», Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense nationale

Faits en bref

 ·       Le Système d’alerte du Nord, une chaîne de stations radar sans personnel dans l’Arctique canadien, assure une surveillance aérospatiale des voies d’approche nordiques en Amérique du Nord.

 ·       RADARSAT-2 est un satellite d’observation de la Terre qui a été lancé en 2007. Il est utilisé par les FAC pour avoir une connaissance stratégique de la situation dans le domaine maritime, dans les eaux tant canadiennes qu’internationales, à l’appui de la souveraineté et de la sécurité. Il est particulièrement efficace pour détecter les navires.