Le Centre d’intervention sur l’inconduite sexuelle tient le premier Forum sur l’inconduite sexuelle avec le Groupe des cinq

0
Des représentants du Canada, de l’Australie, de la Nouvelle-Zélande, du Royaume-Uni et des États-Unis participe à la première édition du « Forum sur l’inconduite sexuelle – La perspective du Groupe des cinq ». Les délégués se sont rencontrés pour favoriser une compréhension commune de ce qui est essentiel pour améliorer le soutien aux victimes d’inconduite sexuelle dans leurs forces armées, et enrichir les initiatives de prévention. (MDN)

Le « Forum sur l’inconduite sexuelle – La perspective du Groupe des cinq » a eu lieu les 6 et 7 décembre 2018. Pour la première fois, des représentants du Canada, de l’Australie, de la Nouvelle-Zélande, du Royaume-Uni et des États-Unis se sont réunis pour favoriser une compréhension commune de ce qui est essentiel pour améliorer le soutien aux victimes d’inconduite sexuelle dans leurs forces armées, et enrichir les initiatives de prévention. 

Cette rencontre unique a donné lieu à des discussions franches parmi des experts internationaux sur des sujets comme les pratiques exemplaires communes, la prestation de services aux populations uniques, les besoins des leaders concernant le maintien de l’état de préparation opérationnelle, entre autres.

En plus des experts provenant des forces alliées, le Centre d’intervention sur l’inconduite sexuelle a invité des membres d’organismes externes comme la Gendarmerie royale canadienne, Affaires mondiales Canada, la Société canadienne de la Croix-Rouge et la Croix-Rouge internationale. Cela leur a permis d’échanger des informations sur les pratiques exemplaires des organismes qui ne font pas partie du ministère de la Défense nationale ou des Forces armées canadiennes.

De plus, ce fut une occasion pour le MDN et les FAC de confirmer leur priorité de veiller à ce que les militaires reçoivent le soutien dont ils ont besoin, comme indiqué dans la politique de défense du Canada, Protection, Sécurité, Engagement. Ce forum inaugural a pavé la voie pour les événements futurs, car on prévoit qu’une réunion des partenaires du Groupe de cinq aura lieu chaque année pour discuter de l’élimination de l’inconduite sexuelle.

Citation

Le « Forum sur l’inconduite sexuelle – La perspective du Groupe des cinq » a réuni des experts de nos pays partenaires pour discuter d’une question qui nous concerne tous. Je suis très satisfaite des discussions qui ont eu lieu au cours des deux derniers jours. Nous avons eu l’incroyable occasion d’échanger des pratiques exemplaires sur la façon de traiter les problèmes d’inconduite sexuelle efficacement dans nos organisations respectives, et de répondre le mieux possible aux besoins des militaires. J’ai hâte d’approfondir nos relations de travail.

Mme Denise Preston, directrice générale, Centre d’intervention sur l’inconduite sexuelle

Faits en bref

  • Le premier « Forum sur l’inconduite sexuelle – La perspective du Groupe des cinq » a accueilli 50 participants du Canada, de l’Australie, de la Nouvelle-Zélande, du Royaume-Uni et des États-Unis. Il a eu lieu à Ottawa/Gatineau les 6 et 7 décembre.
  • Au cours des deux journées, la directrice générale du Centre d’intervention sur l’inconduite sexuelle et la directrice générale de l’Équipe d’intervention stratégique des Forces armées canadiennes sur l’inconduite sexuelle ont eu l’occasion de discuter avec plusieurs de leurs homologues des autres pays sur la question de l’inconduite sexuelle dans leurs forces armées respectives. 
  • Les deux principaux thèmes abordés au cours du forum étaient les initiatives et les services d’aide aux victimes, et la prévention. Les discussions ont porté notamment sur les définitions liées aux enjeux précis, la prestation de services aux populations uniques et les besoins des leaders concernant le maintien de l’état de préparation opérationnelle.
  • La politique de défense du Canada, Protection, Sécurité, Engagement énonce clairement la position du gouvernement à l’égard des conséquences nuisibles des comportements dommageables et inappropriés. Chaque homme et femme qui sert son pays mérite d’être traité avec dignité et respect.

Les commentaires sont fermés.