Le Programme de formation du personnel navigant de l’avenir va de l’avant

Un CF-18 Hornet, en Norvège, durant Trident Juncture, le 26 octobre 2018 (Caporal Bryan Carter, 4 Wing Imaging)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Un CF-18 Hornet, en Norvège, durant Trident Juncture, le 26 octobre 2018 (Archives/Caporal Bryan Carter, 4 Wing Imaging)

Alors que le Vérificateur général du Canada, Michael Ferguson, pointait récemment du doigt l’Aviation royale canadienne, qui ne peut retenir suffisamment ses pilotes et techniciens d’avions de chasse, le Programme de formation du personnel navigant de l’avenir franchit une nouvelle étape.

Puisque l’Aviation royale canadienne a un besoin pour de la formation continue des pilotes ainsi que de la formation pour les officiers de systèmes de combat aérien et les opérateurs de détecteurs électroniques aéroportés, le gouvernement fédéral a lancé un appel d’offres à l’industrie.

Les futurs services de formation du personnel navigant incluront de la formation en classe, de l’entraînement sur simulateur et au pilotage, et plusieurs activités de soutien sur place.

Actuellement, ces services de formation sont offerts dans le cadre de deux contrats distincts.

Le premier, le programme d’Entraînement en vol de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN) au Canada est dispensé par la division Formation à l’aviation militaire de CAE dans le cadre d’un contrat qui se termine en 2023. Le contrat comprend une année supplémentaire en option pour une prolongation des services jusqu’en 2024.

Le deuxième, qui concerne les services contractuels d’entraînement au vol et de soutien sont fournis par Allied Wings. Le contrat se termine en 2027.

Après une première consultation de 84 entreprises au printemps dernier, le 15 novembre, le Canada a publié une invitation à se qualifier sur le site Achatsetventes.gc.ca pour établir une liste de fournisseurs qualifiés. Les entreprises souhaitant passer à cette prochaine étape de consultations officielles devaient répondre à l’invitation, et ce, en décrivant la façon dont elles répondent aux exigences obligatoires de base.

Ce sont finalement six entreprises qui se sont qualifiées pour participer aux prochaines phases:

  • Airbus Defence and Space
  • Babcock Canada Inc.
  • BAE Systems
  • Leonardo Canada
  • Lockheed Martin Canada Inc.
  • SkyAlyne Canada Limited Partnership

L’attribution du contrat est prévu pour 2021 et Services publics et Approvisionnement Canada annonce que sa durée devrait être d’au moins 20 ans.

Si ce contrat a pour but de rassembler sous une seule et même bannière la formation du personnel navigant et d’harmoniser ainsi les différentes pratiques, c’est bien les autres initiatives en cours qui devraient améliorer la rétention du personnel déjà formé.

Lors d’une interview de fin d’année que vous pourrez lire sur 45eNord.ca mercredi 19 décembre, avec le commandant de l’Aviation royale canadienne, le lieutenant-général Al Meinzinger, ce dernier a déclaré qu’«il y a beaucoup de travail en cours pour aider à fidéliser notre personnel et pour améliorer les conditions au sein du service pour eux».