Affaire Huawei: Trudeau et Trump exhortent Pékin à libérer les deux Canadiens

Les deux Canadiens détenus en Chine, apparemment en représailles pour l'arrestation par les autorités canadiennes de la dirigeante du géant chinois des télécoms, Huawei: à gauche Michael Kovrig, à droite Michael Spavor. (Montage 45eNord.ca)
Temps de lecture estimé : 1 minute
Les deux Canadiens détenus en Chine, apparemment en représailles pour l’arrestation par les autorités canadiennes de la dirigeante du géant chinois des télécoms, Huawei: à gauche Michael Kovrig, à droite Michael Spavor. (Montage 45eNord.ca)
Le premier ministre Justin Trudeau et le président américain Donald Trump ont discuté lundi de «la détention arbitraire de deux Canadiens en Chine», depuis le 10 décembre, exhortant Pékin à les libérer.

Les deux hommes ont également «discuté de la demande d’extradition que les États-Unis ont faite au Canada», ajoute ce communiqué transmis par Ottawa.

Cette demande s’inscrit dans le cadre d’une enquête américaine sur Huawei, qui a conduit à l’arrestation le 1er décembre de la directrice financière de ce géant chinois des télécommunications, Meng Wanzhou, à Vancouver, ont confirmé les services de M. Trudeau.

MM. Trump et Trudeau «ont réaffirmé l’importance de respecter l’indépendance judiciaire et la primauté du droit» dans ce dossier, précise le communiqué du cabinet du premier ministre canadien.