Attaque contre l’ONU: les hélicoptères canadiens déployés

0
Simulation d’évacuation sanitaire de jour, à Kingston, le 19 octobre 2018. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)
Les Casques Bleus de l’extrême nord du Mali ont pu compter sur l’aide des hélicoptères canadiens après l’attaque de leur base par un groupe armé affilié à Al-Qaïda qui a fait 10 morts.

Le groupe djihadiste Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) a revendiqué l’attaque, indiquant avoir agi « en réaction contre la visite (dimanche) du premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou au Tchad », selon l’agence de presse mauritanienne Al-Akhbar.

Cinq hélicoptères canadiens ont été déployés depuis leur base située à Gao après l’attaque, selon le capitaine Christopher Daniel, du Commandement des opérations interarmées du Canada.

Deux CH-147F Chinook ont servi d’hôpitaux dans les airs et trois CH-146 Griffons ont ainsi été utilisés.

A l’aube, les Casques bleus du contingent tchadien stationnés à Aguelhok, dans le nord-est du pays, à 200 km de la frontière algérienne, ont «repoussé une attaque complexe lancée par des assaillants arrivés à bord de nombreux véhicules armés», a expliqué la mission de l’ONU au Mali (MINUSMA).

S’ils ont essuyé de lourdes pertes, les Casques bleus ont réussi à «neutraliser nombre d’ennemis» et à «poursuivre les assaillants dans leur déroute».

Les hélicoptères canadiens ont évacué 15 soldats des Nations unies qui ont été blessés dans l’attentat, a ajouté M. Daniel dans un courriel. Ils ont aussi livré de la nourriture, de l’eau et des munitions.

Cette intervention est de loin la plus importante effectuée par les troupes canadiennes depuis leur arrivée l’été dernier dans le nord du Mali, où leur tâche principale est d’effectuer des évacuations pour les soldats de l’ONU malades ou blessés.

La MINUSMA compte un peu plus de 12 000 militaires, 1700 policiers et près de 1200 civils. 250 militaires canadiens sont déployés ainsi que cinq hélicoptères Griffon et trois Chinook, dans le cadre de l’Opération PRÉSENCE-MALI .

Jusqu’ici, la Force opérationnelle au Mali a mené six missions d’évacuation médicale et effectué plus de 2 100 heures de vol en soutien à la MINUSMA.

Une nouvelle rotation des troupes aura bientôt lieu et ce sera au tour du 430e escadron tactique d’hélicoptères de Valcartier d’assurer la protection armée des Chinook.

Les commentaires sont fermés.