Israël annonce avoir testé avec succès un système antimissiles de longue portée

80
Photo d'archives diffusée le 10 décembre 2015 par le ministère israélien de la Défense montrant un test du système antimissiles Arrow 3 dans un endroit indéterminé au sud de Tel Aviv en Israël. (AFP)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Photo d’archives diffusée le 10 décembre 2015 par le ministère israélien de la Défense montrant un test du système antimissiles Arrow 3 dans un endroit indéterminé au sud de Tel Aviv en Israël. (AFP)
Israël a annoncé avoir procédé mardi, avec les Etats-Unis et avec succès, à un test du système antimissiles Arrow 3 développé et financé conjointement par les deux pays.

Le test du système, censé pouvoir intercepter des engins au-dessus de l’atmosphère avec une portée qui pourrait aller jusqu’à 2.400 km, a été mené dans un contexte de tensions avec l’Iran.

L’armée israélienne a frappé dans la nuit de dimanche à lundi ce qu’elle a présenté comme des objectifs iraniens chez le voisin syrien, en riposte selon elle à un tir de missile sol-sol iranien de moyenne portée dimanche.

Arrow 3, niveau supérieur du dispositif antimissiles israélien, est destiné, lui, à contrer des missiles de longue portée. Mais les activités balistiques de la République islamique sont un profond motif de préoccupation d’Israël, des Etats-Unis et de la communauté internationale.

Arrow 3 a été conçu pour faire face aux capacités grandissantes d’adversaires régionaux tels que l’Iran, indique un programme dédié du think-tank CSIS (Center for Strategic and International Studies).

Arrow 3 est déjà déployé et a été testé avec succès par le passé, selon Israël.

Au cours de l’essai mené mardi dans le centre d’Israël, une cible a été lancée et repérée par les radars du système d’armes, dont les données ont été transmises à un centre de contrôle, a indiqué le ministère de la Défense dans un communiqué.

« Au moment approprié, l’intercepteur Arrow 3 a été lancé vers la cible et a rempli sa mission avec succès », a rapporté le ministère.

« La réussite de ce test est une étape majeure en ce qui concerne les capacités opérationnelles de l’Etat d’Israël et sa faculté à se défendre contre les menaces régionales présentes et à venir », a-t-il dit.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s’est rendu mardi après-midi à l’usine d’Israel Aerospace Industries de Beer Yaakov (centre) où est produit le système, et a reçu un compte rendu du test effectué dans la matinée.

« Les ennemis qui cherchent notre destruction sauront que le  poing d’Israël frappera ceux qui veulent nous nuire et que nous leur réglerons leur compte », a-t-il déclaré, sans spécifier aucun de ces ennemis.

Israël « possède les moyens défensifs et offensifs parmi les plus forts et les plus développés au monde », a-t-il dit.

Co-financé par les Etats-Unis, le système Arrow a été conçu et réalisé par Israeli Aerospace Industries en partenariat avec l’Américain Boeing.