Le ministre Sajjan et la ministre Wilson-Raybould traitent de la stigmatisation entourant la maladie mentale

0
Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense nationale, et Jody Wilson-Raybould, ministre des Anciens Combattants, ont publié aujourd’hui la déclaration suivante à l’appui de la Journée Bell Cause pour la cause :

« Nos membres des Forces armées canadiennes et nos vétérans ont toujours fait passer la sécurité et le bien-être d’autrui avant les leurs. De la Bosnie à l’Afghanistan, en passant par Haïti et le Mali, ils ont toujours montré que l’on peut se fier à eux, même dans les circonstances les plus difficiles.

« Pour certaines personnes, la stigmatisation entourant la maladie mentale constitue l’un des obstacles les plus importants à surmonter afin d’obtenir de l’aide. Nous continuons de nous acharner à faire tomber cet obstacle en encourageant la tenue de discussions ouvertes et honnêtes au sujet de la maladie mentale, entre autres, au moyen du partenariat établi avec Bell dans le cadre de la Journée Bell Cause pour la cause. Nous cherchons toujours des façons de continuer à renforcer les services et le soutien en santé mentale à l’intention de la communauté militaire, y compris les membres en service des Forces armées canadiennes, les vétérans, ainsi que leurs familles.

« Aujourd’hui, parlons-en. Nous vous encourageons à participer, peu importe la façon. Engagez la discussion – au bureau, à la maison ou avec des amis. Pour chaque message texte envoyé et chaque appel mobile ou interurbain effectué par les clients de Bell Canada, de Bell Aliant et de Bell MTS, pour chaque gazouillis publié à l’aide du mot-clic #BellCause et chaque visionnement de la vidéo Bell Cause pour la cause dans les médias sociaux, ou encore, pour chaque utilisation du cadre ou du filtre Bell Cause pour la cause dans Facebook et Snapchat, respectivement, Bell versera cinq cents à l’appui de programmes canadiens de santé mentale.

« Il est parfois difficile de savoir quand quelqu’un a besoin d’aide. Il peut être bénéfique de parler à quelqu’un. Pour une personne qui souffre, il suffit parfois d’écouter afin de changer les choses. Si vous avez besoin d’aide ou connaissez quelqu’un qui en a besoin, n’hésitez pas à en demander. Personne ne devrait souffrir en silence. Nous sommes là pour écouter. Nous sommes là pour aider. Joignez-vous à la conversation et aidez-nous à mettre fin à la stigmatisation entourant la maladie mentale. »

Les commentaires sont fermés.