Nétanyahou accuse l’Iran de cyberattaques contre Israël

46
Le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou à la conférence Cyber Tech 2019 à Tel Aviv le 29 janvier. (AFP)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou à la conférence Cyber Tech 2019 à Tel Aviv le 29 janvier. (AFP)
Le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a accusé mardi l’Iran de lancer des cyberattaques « tous les jours » contre Israël, lors d’une conférence internationale à Tel-Aviv sur la cyber-technologie.

«Les cyberattaques de l’Iran se produisent tous les jours. Nous les surveillons, nous les voyons et les déjouons toujours», a affirmé M. Nétanyahou.

Il avait affirmé au début du mois que son pays était « prêt à tout scénario » à la suite d’informations sur une possible « cyber-intervention» étrangère lors des élections législatives du 9 avril.

La télévision privée Hadashot avait rapporté que le chef du Shin Bet, l’agence de sécurité intérieure, avait déclaré qu’Israël se préparait à une cyber-intervention lors des élections du 9 avril.

«Tous les pays peuvent être visés aujourd’hui par des cyber-attaques et chaque pays a besoin d’une solide industrie dans le domaine de la cybersécurité», a défendu le premier ministre israélien, « et je pense qu’Israël a cela ».  

Benyamin Nétanyahou a par ailleurs évoqué d’autres menaces de la part de l’ennemi juré d’Israël, l’Iran, qui « nous a menacé ces dernières 24 heures en affirmant pouvoir nous détruire en visant nos villes avec ses missiles ».  

La semaine dernière, Israël a mené une frappe contre des cibles iraniennes selon lui en Syrie. L’État hébreu a déjà mené des centaines de raids aériens dans la Syrie en guerre afin de viser ce qu’il présente comme des installations iraniennes et des livraisons d’armes destinées au Hezbollah libanais.