Des agents consulaires canadiens en Chine ont rendu visite à Michael Kovrig

15
Après l'arrestation au Canada à la demande des États-Unis  de la dirigeante du géant chinois des télécoms Huawei, Meng Wangzhou, l'ex-diplomate canadien Michael Kovrig, arrêté à son tour lundi à Pékin, est sans doute devenu un "pion" dans la querelle mêlant Canada, Etats-Unis et Chine. (photo tirée de Facebook)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Après l’arrestation au Canada à la demande des États-Unis  de la dirigeante du géant chinois des télécoms Huawei, Meng Wangzhou, l’ex-diplomate canadien Michael Kovrig, arrêté à son tour lundi à Pékin, est sans doute devenu un « pion » dans la querelle mêlant Canada, Etats-Unis et Chine. (photo tirée de Facebook)
Aujourd’hui, des agents consulaires canadiens en Chine ont rendu visite à Michael Kovrig. Les agents consulaires canadiens continuent de lui fournir des services consulaires ainsi qu’à sa famille, et cherchent à avoir davantage accès à M. Kovrig.

En raison des dispositions de la Loi sur la protection des renseignements personnels, aucune autre information ne peut être divulguée.

Les agents consulaires canadiens continuent également de fournir des services consulaires à Michael Spavor et à sa famille et cherchent à avoir davantage accès à M. Spavor.

Le gouvernement du Canada demeure profondément préoccupé par la détention arbitraire de ces deux Canadiens par les autorités chinoises depuis décembre 2018 et continue de réclamer leur libération immédiate.

Le Canada continue d’exprimer sa reconnaissance à ceux qui se sont exprimés en faveur des deux Canadiens détenus et de l’état de droit. Cela comprend l’Australie, l’UE, la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni, les États-Unis, les Pays-Bas, la Lettonie, la Lituanie, l’Estonie, l’Espagne, le Danemark et, plus récemment, l’OTAN.

Pour contexte :

M. Kovrig a été arrêté le 10 décembre 2018. Le 14 décembre et le 10 janvier, des fonctionnaires canadiens ont pu lui rendre visite et offrir des services consulaires.

En général, les visites consulaires ont pour objectifs principaux d’évaluer le bien-être d’un citoyen canadien, de clarifier la nature de la détention avec les autorités locales et avec le Canadien détenu, de fournir des conseils sur le processus juridique dans le pays concerné, de demander l’accès à des soins médicaux, si nécessaire, et de servir de voie de communication entre le Canadien détenu et ses proches.