Infanterie 0010 #548 L’adjudant

370
Temps de lecture estimé : 1 minute

On a toujours tendance à comparer son adjudant à un père de famille. Certains sont de bon conseillers s’assurant du bien être de ses enfants et d’autres sont des alcooliques abusifs. Mais ils ont tous un point en commun : on a tous vus notre père s’endormir, les bras croisés, sur une chaise de la cuisine. Et quand notre mère lui disait d’aller se coucher dans le lit il répondait : « Je repose seulement mes yeux. »

Et bien j’ai déjà vu un adjduant s’endormir sur un banc de neige à moins 20. Juste un truc de plus pour m’étonner et me demander comment ils endurent Rafale blanche à l’âge qu’ils ont.

Mais bon faut aussi dire que, dans l’infanterie, n’importe quoi peu servir d’oreiller. Je suis parfaitement capable de dormir sur des surfaces inconfortables!