OTAN, coalition anti-EI et Conférence de Munich: agenda chargé pour Harjit Sajjan en Europe

37
Temps de lecture estimé : 4 minutes
Le ministre de la Défense nationale Harjit S. Sajjan et les ministres de la défense des principaux pays fournisseurs d’un soutien militaire à la Coalition internationale de lutte contre Daech lors d’une rencontre de la Coalition tenue le 15 février 2019 à Munich. (MDN)
Le ministre de la Défense Harjit S. Sajjan a conclu aujourd’hui une visite de quatre jours en Europe. Il a d’abord assisté à la réunion des ministres de la Défense de l’OTAN à Bruxelles les 13 et 14 février, puis il s’est rendu à Munich le 15 février en vue de participer à une réunion des ministres de la Défense de la Coalition internationale de lutte contre Daech, ainsi qu’à la Conférence de Munich sur la sécurité.

Lors de la réunion de deux jours des ministres de la Défense de l’OTAN à Bruxelles, les discussions ont porté sur la posture de dissuasion et de défense, le Traité sur la force nucléaire à portée intermédiaire (Traité FNI), les opérations et les missions de l’OTAN, la coopération en matière de défense avec l’Europe et le partage du fardeau.

Au cours de cette réunion, le ministre a réitéré l’engagement inébranlable du Canada envers l’Alliance et les liens transatlantiques. Il a également souligné le rôle de chef de file du Canada pour ce qui est des missions de l’OTAN comme le groupement tactique de la présence avancée renforcée (PAR) et la mission de l’OTAN en Irak. Le ministre Sajjan a également coprésidé, avec le ministre de la Défense de la Lettonie récemment nommé, M. Artis Pabriks, une réunion des pays contribuant des forces militaires au groupement tactique de présence avancée renforcée en Lettonie, dirigé par le Canada.

Pendant son séjour à Bruxelles, le ministre a également présidé une rencontre du groupe QUINT composé des cinq principaux pays offrant du soutien aux forces de défense et de sécurité de l’Ukraine, soit le Canada, la Lituanie, la Pologne, le Royaume-Uni et les États‑Unis. Le ministre Sajjan a réaffirmé le soutien indéfectible du Canada à la souveraineté, à l’intégrité territoriale et à la sécurité de l’Ukraine face aux actes d’agression de la Russie.

Après la réunion tenue à Bruxelles, le ministre Sajjan a rencontré ses homologues des principaux pays fournisseurs d’un soutien militaire à la Coalition internationale de lutte contre Daech à Munich. Organisée conjointement avec les États‑Unis et l’Allemagne, cette rencontre de la Coalition a servi à faire le point sur les récents développements dans la région.

À la suite de cette réunion de la Coalition, le ministre participera à la Conférence de Munich sur la sécurité les 15 et 16 février, l’un des plus importants forums mondiaux axés sur les questions liées à la défense et à la sécurité. Cette conférence réunit chaque année plus de 450 décideurs de niveau supérieur provenant de partout au monde pour discuter des problèmes de la communauté internationale les plus pressants en matière de sécurité.

Citation

« Dans le contexte de l’environnement de sécurité actuel imprévisible et en rapide évolution, le Canada maintient et renforce le lien transatlantique en apportant de réelles contributions à l’OTAN. Nous continuerons de collaborer à l’international afin de protéger nos intérêts et appuyer nos alliés. En tant que membre fondateur de l’OTAN, le Canada a démontré son dévouement et son leadership actif au sein de l’Alliance, et continuera de le faire pour les années à venir. »

Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense

En bref

·       Pendant son séjour en Europe, le ministre Sajjan a tenu de nombreuses réunions bilatérales avec des alliés, des partenaires et des intervenants, notamment avec des représentants du Royaume‑Uni, de l’Ukraine, de la Lettonie, de la Roumanie, de la Croatie, de la Pologne et de la Macédoine du Nord.

·       Le Canada est fier d’avoir contribué à chaque opération de l’OTAN depuis la création de l’Alliance il y a plus de 60 ans. Le 4 avril prochain, le Canada se joindra aux autres pays membres de l’OTAN afin de célébrer le 70anniversaire de la signature du Traité de l’Atlantique Nord, qui a jeté les bases pour la création de l’Alliance.

·       Le Canada a prolongé sa contribution à la présence avancée renforcée (PAR) de l’OTAN jusqu’à mars 2023. Le Canada continuera, en tant que pays-cadre, de diriger le groupement tactique de l’OTAN dans ce contexte en Lettonie et il fera aussi passer de 455 à 540 le nombre des membres des FAC prenant part à cette mission.

·       En juillet 2018, le premier ministre Trudeau a annoncé que le Canada assumerait le commandement d’une nouvelle mission d’instruction et de renforcement des capacités de l’OTAN en Irak pour une année, à compter de novembre 2018. Ce rôle de leadership viendra compléter les efforts que le Canada déploie au sein de la Coalition et ses engagements continus pour créer un Irak stable et sécuritaire.

·       Dans le cadre de l’opération UNIFIER, les Forces armées canadiennes ont formé plus de 10 000 militaires ukrainiens pour les amener vers l’autonomie dans la prestation de leur instruction et dans la conduite d’opérations militaires.

·       Mise sur pied en septembre 2014, la Coalition internationale de lutte contre Daech regroupe 79 membres, soit 74 pays et 5 organisations, dont l’OTAN.