Dernier budget fédéral avant les élections : le gouvernement libéral cible les vétérans

Temps de lecture estimé : 5 minutes
Le budget fédéral 2019 du gouvernement libéral. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Le ministre fédéral des Finances Bill Morneau a déposé aujourd’hui le dernier budget libéral avant les élections de cet automne. 45eNord.ca a épluché pour vous les plus de 500 pages du Budget 2019 pour extraire point par point ce qui touche les vétérans, les militaires et la politique étrangère canadienne.

VÉTÉRANS

À compter du 1er avril 2019, soit au tout début de la nouvelle année fiscale, le nouveau régime de pension à vie du gouvernement sera effectif.

Il offrira une combinaison de prestations en reconnaissance des sacrifices consentis par les membres des Forces armées canadiennes et par les vétérans qui ont subi une maladie ou une blessure liée au service.

La pension à vie simplifie l’éventail de prestations et de services offerts, ce qui permettra aux vétérans de comprendre et d’obtenir plus facilement le soutien offert.

Les prestations du régime de pension à vie représentent un investissement de près de 3,6 milliards $ en soutien aux vétérans du Canada. Lorsqu’elles sont combinées aux programmes annoncés antérieurement qui offrent une aide en matière d’éducation, d’emploi, de soutien aux aidants naturels et de santé physique et mentale, le total des investissements par le gouvernement fédéral dans les initiatives visant les vétérans s’élève à plus de 10 milliards de dollars depuis 2016.

De plus, le gouvernement propose de modifier la loi pour élargir l’admissibilité à l’Allocation pour études et formation afin que les membres de la Réserve supplémentaire puissent y accéder.

Lancée le 1er avril 2018, l’Allocation pour études et formation offre aux vétérans un montant maximal de 80 000 $ pour suivre des études. Les membres de la Réserve supplémentaire pourraient donc maintenant avoir accès à ce soutien supplémentaire pour les aider à effectuer la transition d’une carrière militaire à la vie civile.

Puisque les vétérans sont deux fois plus nombreux que dans la population civile à souffrir de douleur chronique, le budget Morneau propose de créer un Centre d’excellence en recherche sur la douleur chronique.

Ce centre doit permettre de s’assurer que les réalités des vétérans en ce qui concerne la douleur chronique sont prises en compte dans la recherche sur le traitement de la douleur chronique et contribuent aux projets pilotes de thérapies novatrices et à de meilleures options de traitement.

Le budget de 2019 propose de verser à Anciens Combattants Canada une somme de 20,1 millions $ sur cinq ans, à compter de 2019-2020.

Pour poursuivre sa mission, l’Institut canadien de recherche sur la santé des militaires et des vétérans (ICRSMV), qui regroupe un réseau comportant 43 universités canadiennes membres, dix affiliés mondiaux, quatre organisations philanthropiques, trois partenaires de l’industrie, plusieurs ministères du gouvernement et plus de 1 700 chercheurs, recevra 25 millions $ sur dix ans dès 2020.

Le gouvernement libéral compte mettre en place dès cette année un nouveau fonds pour les survivants des vétérans. Avec 30 millions $ par an, le gouvernement espère identifier les besoins des survivants dans des domaines qui ne seraient actuellement pas couvert par les différents services et prestations.

Pas moins de deux millions d’arbres vont êtres plantés entre Trenton et Toronto sur l’Autoroute des Héros. Le financement proposé est de 2,9 millions $ sur trois ans.

Afin d’aider le Centre Juno Beach à continuer de remplir son mandat de rendre hommage aux Canadiens qui ont perdu la vie pendant la Seconde Guerre mondiale, le budget de 2019 prévoit un financement de 2,5 millions $ sur cinq ans, à compter de 2019-2020.

De nombreux hommes et femmes métis ont servi dans les Forces canadiennes durant la Seconde Guerre mondiale. Afin de reconnaître la contribution des anciens combattants métis à ces efforts de guerre et de commémorer tout leurs sacrifices et réalisations, le budget de 2019 prévoit un financement de 30 millions $ cette année.

Le ministre fédéral des Finances Bill Morneau dépose son budget 2019. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)

MILITAIRES

Bien que le gouvernement de Justin Trudeau avait estimé l’an dernier qu’il allait dépenser 25,5 milliards $ pour le ministère de la Défense nationale, les documents publiés aujourd’hui font plutôt état de dépenses de l’ordre de 29,3 milliards $. Et cette année, le budget 2019 prévoit des dépenses budgétaires de 28,8 milliards $!

Aucune mention sur les Forces armées canadiennes en revanche dans ce budget (si ce n’est deux rappels). Le ministre Morneau estimant que la Défense nationale a eu son lot d’annonces au cours des derniers mois, comme il l’a expliqué en réponse à une question de 45eNord.ca lors d’un point de presse peu avant le dépôt du document à la Chambre des communes.

Au Moyen-Orient, comme l’ont annoncé le ministre de la Défense nationale Harjit Sajjan et la ministre des Affaires étrangères Chrystia Freeland lundi 18 mars, le gouvernement prolonge de deux ans l’Opération IMPACT en Irak, au Koweït, en Jordanie et au Liban. 442 millions $ sont prévus pour financer la mission et ses jusqu’à 850 membres des Forces armées canadiennes jusqu’au 31 mars 2021.

Également annoncé lundi, le prolongement de l’Opération UNIFIER en Ukraine, avec ses quelques 200 militaires déployés, jusqu’en 2022 est acté dans le budget 2019 avec un financement prévu de 105,6 millions $.

À compter de cette année, le gouvernement prévoit verser des prestations de remplacement du revenu aux membres des Forces armées canadiennes libérés pour des raisons médicales à hauteur de 182 millions $ par an.

ESPACE

Annoncé en grande pompe par le premier ministre Justin Trudeau au siège même de l’Agence spatiale canadienne, le Canada investira dans le domaine spatial 2,5 milliards $ sur 24 ans, dont 1,4 milliards au cours des cinq premières années.

De ce montant, 209 millions $ d’ici à 2024 seront consacrés au développement et au fournir un système robotique intelligent, y compris un Canadarm de troisième génération doté d’une intelligence artificielle, pour réparer et entretenir le « Gateway » lunaire de la NASA, un projet qui permettra aux humains de retourner sur la Lune et qui jettera les bases d’une exploration approfondie sur Mars. Cet investissement comprend un soutien à un nouveau programme d’accélération de l’exploration lunaire destiné à aider les petites et moyennes entreprises du Canada à élaborer de nouvelles technologies qui seront utilisées et mises à l’essai en orbite lunaire et à la surface de la Lune

AFFAIRES MONDIALES

Ce ne sont pas moins de 700 millions $ supplémentaires pour l’aide internationale (mais pas avant 2023) qui seront consacrés à la promotion de l’égalité des sexes et le renforcement du pouvoir des femmes et des filles dans le monde, ainsi que pour la réduction de la pauvreté.

Le gouvernement fédéral indique toujours travailler sur un cadre stratégique pour l’Arctique et le Nord canadien, pour cerner les priorités, buts et objectifs communs dans cette région du pays.

La base d’Eureka subira un lifting de près de 22 millions $ avec une mise à niveau de la piste d’atterrissage, du traitement des eaux usées, de la plomberie et de la ventilation, pour supporter la recherche et les opérations militaires dans le Haut-Arctique.

ENTREPRISES DE DÉFENSE

Les entreprises ayant principalement des contrats en Défense verront la mise en place d’un programme de certification des coûts et des profits à compter de cette année. Avec un financement de 3 millions $ par année versé à Services publics et approvisionnements Canada, ce programme doit permettre que l’approvisionnement continue d’être équitable et transparent pour les entreprises et les contribuables.

Budget 2019 Fr by Anonymous opV0GNQtw on Scribd