Le Canada renouvelle ses missions en Ukraine et en Irak

282
Un soldat de l’Armée canadienne entraîne des soldats irakiens au complexe militaire Taji, en Irak, le 19 septembre 2018. (Imagerie de l’Op IMPACT/ MDN)
Temps de lecture estimé : 5 minutes
Un soldat de l’Armée canadienne entraîne des soldats irakiens au complexe militaire Taji, en Irak, le 19 septembre 2018. (Imagerie de l’Op IMPACT/ MDN)

Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense nationale, et Chrystia Freeland, ministre des Affaires étrangères, ont annoncé aujourd’hui que le gouvernement du Canada prolonge l’opération IMPACT, la contribution des Forces armées canadiennes à la Coalition mondiale et la mission de l’OTAN en Irak, jusqu’à la fin mars 2021 et l’opération UNIFIER, la mission d’instruction en Ukraine des Forces armées canadiennes, jusqu’à la fin mars 2022.

La réponse internationale contre Daech a réduit les souffrances des plus vulnérables, mais les crises en Irak et en Syrie persistent. Le soutien continu des membres de la Coalition mondiale contre Daech est essentiel pour ramener la stabilité régionale à long terme. Le Canada demeure entièrement dévoué aux efforts de la Coalition mondiale et de l’OTAN dans la région, et continuera de travailler avec ses partenaires et alliés pour assurer la défaite de Daech.

Dans le cadre de l’opération IMPACT renouvelée, les Forces armées canadiennes continueront de fournir de la formation, des conseils et de l’aide aux forces de sécurité irakiennes et d’appuyer la Coalition mondiale et l’OTAN avec du personnel hautement qualifié. Elles continueront également de conseiller les responsables irakiens sur la mise en place d’institutions de défense et de sécurité plus efficaces et durables et de fournir des capacités pour renforcer les capacités des forces régionales.

La présence des Forces armées canadiennes au Moyen‑Orient aide les forces de sécurité des partenaires régionaux à planifier et à exécuter plus efficacement les opérations militaires visant à accroître la stabilité dans la région.

L’opération IMPACT est la contribution militaire à la stratégie pangouvernementale du Canada au Moyen‑Orient qui non seulement vise à améliorer la sécurité et la stabilisation de la région, mais contribue aussi à renforcer la résilience, à appuyer les opérations d’aide humanitaire et à augmenter l’engagement diplomatique en Irak, en Syrie et dans la région.

Citations

« Le renouvellement de l’opération IMPACT et la réorientation de nos efforts vers le renforcement des capacités reflètent l’engagement du Canada de travailler avec nos partenaires de la Coalition mondiale de lutte contre Daech et nos alliés de l’OTAN. Les Forces armées canadiennes ont systématiquement contribué aux opérations multinationales et continueront d’apporter leur contribution en renforçant la capacité institutionnelle des forces de sécurité irakiennes. »

Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense nationale

« Le Canada est déterminé à établir une paix et une sécurité durables pour la population de l’Irak, de la Syrie et de la région environnante. C’est pourquoi nous sommes fiers de prolonger notre contribution à la Coalition mondiale contre Daech, notamment en fournissant une aide militaire, et de soutenir les activités de l’OTAN visant à favoriser la paix et la stabilité dans la région. »

Chrystia Freeland, P.C., députée, ministre des Affaires étrangères

En bref

·       Dans le cadre de sa stratégie pangouvernementale, le gouvernement du Canada a investi plus de 2,1 milliards de dollars à ce jour dans la sécurité, la stabilisation et l’aide humanitaire à la suite des crises en Irak et en Syrie et de leurs répercussions sur la Jordanie et le Liban.

·       Au prolongement de deux ans de l’opération IMPACT s’ajoute l’autorisation de déployer jusqu’à 850 membres des Forces armées canadiennes à l’appui de la Coalition mondiale contre Daech, de la mission de l’OTAN en Irak et des activités de renforcement des capacités des forces armées jordaniennes et libanaises.

·       Le 11 juillet 2018, au Sommet de l’OTAN à Bruxelles, le premier ministre Trudeau a annoncé que le Canada assumerait le commandement de la nouvelle mission sans combat d’instruction et de renforcement des capacités de l’OTAN en Irak.

·       En novembre 2018, le Canada a assumé le commandement de la nouvelle mission de l’OTAN en Irak. Ce rôle de leadership complémente les efforts actuels du Canada dans le cadre de la Coalition mondiale contre Daech et son engagement continu à l’égard de la création d’un Irak stable et sécuritaire. 

·       La contribution actuelle du Canada à la mission de l’OTAN en Irak comprend l’envoi d’environ 250 militaires des Forces armées canadiennes agissant à titre de conseillers, d’instructeurs et de personnel du quartier général ou de protection de la force. Le Canada a aussi déployé trois hélicoptères Griffon et le personnel connexe pour accroître la capacité de transport tactique en théâtre opérationnel, notamment pour permettre l’évacuation des blessés au besoin.

Opération Unifier en Ukraine

Soldats ukrainiens et canadiens avancent ensemble durant un entraînement, dans le cadre de l’Opération UNIFIER. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Ukraine

Bien que les forces de défense et de sécurité de l’Ukraine continuent de faire des progrès considérables, l’insécurité persistante dans la région souligne l’importance et la pertinence de la mission militaire du Canada.

Le Canada est un chef de file dans l’appui que la communauté internationale fournit au peuple ukrainien.

Dans le cadre de l’opération UNIFIER, les Forces armées canadiennes continueront d’offrir aux forces de défense et de sécurité ukrainiennes une formation militaire et une aide au renforcement des capacités. L’instruction offerte par les Forces armées canadiennes aide directement les forces de défense et de sécurité de l’Ukraine à maintenir la sécurité du pays et son intégrité territoriale, contribuant à la stabilité régionale et internationale.

L’opération UNIFIER appuie le programme général de réforme de l’Ukraine et contribue aux efforts actuellement déployés par le Canada qui visent à promouvoir la démocratie, les droits de la personne et la primauté du droit dans ce pays.

Citations

« L’annonce d’aujourd’hui réaffirme l’appui indéfectible du Canada à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de l’Ukraine, ainsi que son engagement envers la sécurité mondiale. L’engagement du Canada envers l’Ukraine est sans équivoque et inébranlable. Avec le renouvellement de l’opération UNIFIER, les femmes et les hommes des Forces armées canadiennes jouent un rôle clé dans la construction, le développement et la modernisation des capacités des forces de défense et de sécurité de l’Ukraine ».

Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense nationale

« Le peuple ukrainien sait qu’il peut compter sur le Canada. L’opération UNIFIER est un élément essentiel de notre soutien multiforme à l’Ukraine. Nous sommes résolus à respecter notre engagement à l’égard de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de l’Ukraine, qui s’efforce d’assurer un avenir stable, démocratique et prospère. C’est pourquoi le Canada est également fier d’organiser la troisième Conférence annuelle sur les réformes en Ukraine en juillet prochain. »

Chrystia Freeland, C.P., députée, ministre des Affaires étrangères

En bref

·       Le Canada continue de fournir un vaste éventail d’aide (développement, financière, humanitaire et militaire non létale) à l’Ukraine, totalisant plus de 750 millions de dollars depuis janvier 2014.

·       Les Forces armées canadiennes appuient le perfectionnement professionnel des forces de défense et de sécurité de l’Ukraine au moyen d’une gamme d’activités de formation, y compris l’instruction interarmes, le génie militaire, la logistique, la police militaire et la formation médicale.

·       Dans le cadre de l’opération UNIFIER, le Canada envoie environ 200 membres des Forces armées canadiennes en mission en Ukraine.

·       Depuis le début de la formation en septembre 2015, les Forces armées canadiennes ont formé plus de 10 800 militaires ukrainiens pour les amener vers l’autonomie dans la prestation de leur instruction et dans la conduite d’opérations militaires.

·       Le 15 mars 2019, de concert avec l’Union européenne et les États‑Unis, le Canada a annoncé de nouvelles sanctions en réponse aux actions agressives de la Russie en mer Noire et dans le détroit de Kerch Strait, et à la suite de l’annexion illégale de la Crimée par la Russie et de la déstabilisation de l’est de l’Ukraine.

·       Du 2 au 4 juillet 2019, le Canada accueillera la troisième Conférence sur les réformes en Ukraine à Toronto. Cette conférence permettra de réunir entre autres des ministres étrangers de l’Union européenne, des pays membres de l’OTAN et du G7 pour aider l’Ukraine et sa population à atteindre leurs objectifs en matière d’intégration euro‑atlantique et à mettre en œuvre leur programme de réforme démocratique et économique ambitieux.