Nouvelle hausse des dépenses en Défense des pays membres de l’OTAN

0
Le rapport 2018 du Secrétaire général de l’OTAN dévoile tous les chiffres-clés des budgets des pays membres de l’organisation trans-atlantique. (OTAN)

L’OTAN vient de sortir ses plus récentes données concernant les dépenses militaires de ses pays membres et une nouvelle fois elles sont en hausses… mais pas au Canada!

Publiées dans le rapport 2018 du Secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, les estimations de l’OTAN font état que les dépenses de défense des pays européens de l’Alliance et du Canada ont augmenté de 41 milliards de dollars depuis 2016. Les dépenses de défense des pays européens de l’Alliance et du Canada se sont accrues de près de 4 % entre 2017 et 2018.

D’après les plans nationaux reçus des Alliés, ces dépenses devraient atteindre un montant estimatif de 100 milliards de dollars d’ici la fin 2020.

Toutefois, sept d’entre eux (États-Unis, Grèce, Royaume-Uni, Estonie, Pologne, Lettonie et Lituanie) remplissent leur contrat de consacrer au moins 2% de leur PIB aux dépenses en matière de Défense, tandis que 16 d’entre eux ont rempli l’objectif d’atteindre 20% des dépenses militaires en équipements.

Le Canada s’est en revanche éloigné de ce dernier objectif fixé par l’OTAN: celui d’atteindre le 20% de ses dépenses militaires en équipements, alors qu’il s’en était fallu d’un cheveu en 2017.

Alors qu’en 2016 le Canada dépensait à peine plus de 10% de son budget militaires dans les équipements, le chiffre est passé à 19,42% en 2017 selon les estimations de l’OTAN, mais est redescendu à 13,1% en 2018, ce qui classe le pays dans le dernier tiers du tableau en le comparant à ses alliés.

L’objectif principal semble lui aussi hors d’atteinte pour le Canada, puisqu’avec désormais 1,23% de son PIB consacré aux dépenses de Défense, contre 1,41% en 2017, 1,16% en 2016 et 1,01% en 2014, le Canada ne bouge pas vraiment dans le bon sens vers l’autre directive de l’OTAN demandant à ses pays membres d’aller jusqu’à 2% de leur PIB pour assurer la défense. Cela place le Canada dans le milieu du tableau cette fois.

En prix constants de 2010, le budget militaire canadien est passé d’un peu plus de 19 milliards $ CAD en 2010 à près de 24,5 milliards en 2018.

Dans un courriel envoyé à 45eNord.ca, un porte-parole du bureau du ministre de la Défense nationale, Todd Lane, rappelle qu’«au cours des dix prochaines années, nous augmenterons les dépenses annuelles de défense à 32,7 milliards de dollars, représentant une augmentation de plus de 70%. Ceci est contraire aux actions du gouvernement conservateur dont les rapports de l’OTAN faisaient état de dépenses militaires les plus basses, dégringolant le PIB à moins de 1%».

Il estime également que l’engagement du gouvernement fédéral «n’a jamais été aussi fort, c’est pourquoi nous accroîtrons notre coopération avec l’OTAN. Nous avons notamment prolongé notre direction d’un groupement tactique en Lettonie, fourni une force opérationnelle aérienne en Roumanie dans le cadre de sa mission de police aérienne et avons réintégrer le programme du système aéroporté d’alerte et de contrôle – programme que les conservateurs avaient quitté».

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT #OpLENTUS

Les commentaires sont fermés.